Grand Chavalard - Arête E - Grand Chavalard - Vaudois Alps - Switzerland
Information
Min / max altitude1880m / 2899m
Duration1 day
Main facingE
Route typeloop
Gear* Crampons au cas où (et matériel de rappel pour l'option 1 si besoin...)
Source

Montée

Débuter l’ascension comme pour l’itinéraire 1522 du guide du CAS. Au lieu de remonter la Lui Chardonne sur la gauche pour rejoindre l’arête ESE, remonter cette combe par la droite pour rejoindre l’arête E. Monter cette pente raide jusqu’au Tsonton Corbi (sans nom sur les cartes nationales) à 2252 m puis jusqu’au Six Riond (petit passage d’escalade mi-herbeuse mi-rocheuse dans le 2b).

Ensuite, 2 variantes sont possibles :
* Monter jusqu’au point 2654 m où l’arête est stoppée nette par une brèche importante et dont on ne peut pas sonder le fond depuis le sommet (le vide est présent au N, à l’E et au S); désescalader l’arête directement jusqu’à la brèche (départ en versant N, exposé, II, un pas de III vers le bas, moins exposé) ; on trouve une sangle à mi-hauteur * Monter en direction du point 2654 m jusque vers 2600 m et longer une vire herbeuse puis rocheuse (passage délicat avec du gravier sur des dalles lisses sur lesquelles il ne vaut mieux pas glisser si on veut pas se retrouver plusieurs centaines de mètres plus bas en quelques secondes…) pour rejoindre une croupe herbeuse qui monte à gauche (E) de la brèche et du point 2654 m que l’on a évité.

Une fois la brèche passée (que l’on peut aussi atteindre du milieu de la Lui Chardonne ; il y a même certains chasseurs qui y arrivent depuis la paroi N vertigineuse et rocheuse, où il faut chercher son itinéraire… à ne laisser qu’aux plus téméraires…) escalader l’arête E (effilée à cet endroit, dans le 2, attention à certaines prises ou rochers qui ne tiennent pas) jusqu’à une zone plus plate et herbeuse. De là, continuer tout droit jusqu’en haut (roches et pelouse alpine mélangées) pour ensuite rejoindre le sommet sur notre gauche (S) et descendre par la voie normale (itinéraire 1521 du guide du CAS).

  • En cas de retour forcé ou pour les passages herbeux délicats, les crampons rendent la course bien plus facile. Course à n’entreprendre que par conditions sèches et si l’on est un familier des terrains alpins exposés car roches délitées, terrains très pentus, isolement…
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.