Pointe Noire de Pormenaz - Par la combe de Rochy - Pointe Noire de Pormenaz - Haut Giffre - Aiguilles Rouges - Fiz - France
Pointe Noire de Pormenaz - Par la combe de Rochy

Pointe Noire de Pormenaz - Par la combe de Rochy

Pointe Noire de Pormenaz - Haut Giffre - Aiguilles Rouges - Fiz - France

Information
Min / max altitude812m / 2323m
Duration1 day
Main facingS
Route typeloop
Gear- Bonnes chaussures et guêtres
Source

Décrit à la descente, la combe en hors-piste ne devant pas être du tout agréable à remonter…. Sentier bien marqué dans le haut de la combe, puis de moins en moins, et plus rien jusqu’au point 1513. Une toute petite sente ramène ensuite à la cabane des chasseurs afin de retrouver un bon et joli sentier loin au-dessus de la Diosaz.

Descente

De l’antécime de la Pointe Noire, partir vers le S. Soit plonger en hors piste dans la jolie combe qui descend à droite (vers l’W) et peu après, prendre une sente qui rejoint à gauche la croupe surmontant la combe. Soit rester sur l’arête qui descend puis remonte un peu au point 2289 Ign, et suivre sa branche qui descend à droite (plein W), passe au-dessus d’un magnifique petit lac (sur carte Ign) et rejoint la croupe citée plus haut. Un bon sentier mène vers les arêtes de Pormenaz. Du col situé juste au N des arêtes de Pormenaz, vers 2150 m, au-dessus de petites gouilles, part une toute petite sente, qui traverse 2 petits éboulis avant de devenir un bon sentier au niveau d’un petit lac en cours de végétalisation. Si on rate cette sente, on peut piquer depuis les gouilles directement sur le lac végétalisé. Le sentier descend plutôt vers la droite puis traverse franchement à droite au pied des falaises. Parfois très raide. Il passe à un moment entre un gros bloc et la falaise. Tout en s’estompant peu à peu…Il longe toujours la falaise jusqu’à 1750 m environ. Et là, plus rien……. Descendre au mieux jusqu’au point 1513, à la confluence de tous les torrents de la combe. Ça semble mieux (moins mal) d’arriver par la droite. A la confluence, 10 m au-dessus d’une grosse dalle horizontale, un cairn indique l’endroit où quitter le fond de la combe (qui se termine par une cascade). Une sente part alors à flanc, sans descendre, en remontant même de quelques mètres au départ (cairns). Viser au loin un groupe de bouleaux bordés d’épiceas. Passer au pied de ces bouleaux. Arriver alors dans une combe secondaire, viser le gros bloc carré tout en bas à gauche. La petite sente y mène, le plus dur est de ne pas la perdre!! Passer devant ce bloc, une sente file à gauche en sous-bois puis coupe en diagonale une jolie clairière, à 14OOm. Et se poursuit ensuite dans une belle futaie, d’abord à flanc, pas trop mal marquée sur un tapis de feuilles mortes. Elle ressort de la forêt vers 1330 m par la gauche, et rejoint un peu bas le sentier qui mène à droite aux cabanes de chasseurs à 1265 m. Là, une sente repart à gauche puis à droite en contrebas des cabanes. Un bon sentier (enfin…) ramène à la Tête de la Fontaine, après de nombreuses montagnes russes. Descendre la piste (ou la rejoindre après une pause à la buvette, emplacement et gardiens très sympas!) et prendre le sentier qui ramène à Servoz par les Moulins.

  • Une bonne partie dans un terrain rocailleux humide, donc envahi par la végétation qui peut être très haute en fonction de la saison, on ne voit alors pas sur quoi on pose les pieds, vraiment galère. À préférer au printemps, mais gare aux névés… Ou à l’automne. Mais jamais bien roulant.

  • Terrain à chamois, et sans doute à serpent. Des lis martagon et de st bruno au milieu de fougères et d’orties

  • Prévoir plus de temps pour descendre par là de la Tête Noire, que pour y monter par un autre itinéraire…

  • Pour les amoureux des endroits sauvages

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.