Orelle - Ruisseau de Bordelin - cascade des Sorderettes - Orelle - Vanoise - France
Orelle - Ruisseau de Bordelin - cascade des Sorderettes

Orelle - Ruisseau de Bordelin - cascade des Sorderettes

Orelle - Cerces - Thabor - Mont-Cenis - France

Information
Min / max altitude850m / 1350m
Duration1 day
Main facingN
Route typeloop
Source

Belle cascade proposant des sections variées entrecoupées de passages de marche. Cascade sans approche et descente par sentier confortable.

Approche

Le départ s’effectue juste après l’entrée du tunnel d’Orelle de l’autoroute A43. Il faut quitter la RN6 en direction du hameau des Sordières puis première à gauche (Ne pas passer sous l’autoroute). L’ascension se constitue d’une succession de ressauts en remontant le Ruisseau de Bordelin. Cette cascade est plutôt en configuration “goulotte”.

Montée

Il y a d’abord une centaine de mètres de ruisseling. L# | 2+ | 20 m | 2 courts ressauts faciles qui s’enchaînent bien. R# sur un arbre. Un spit rive droite entre les deux ressauts. Un peu de ruisseling. L# | 4 | 25 m | Le ressaut le plus raide (85° sur 15 m). Relais en sortie sur un arbre. Un peu de ruisseling jusqu’au pied d’une grande goulotte sur la gauche. Un relais existe sur une vire au pied à droite de la cascade, mais on peut rester sur la large terrasse au pied. L# | 3+ | 45 m | Goulotte à 70/80° plus ou moins fournie. Un spit rive gauche, puis un spit rive droite et enfin un relais à 50 m depuis la terrasse en rive gauche. L# | 3 | 20 m | Goulotte à 70° plutôt étroite certaines années. Relais sur spits rive droite sur le replat. L# | 2+ | 20 m | Goulotte à 70°. Relais à construire en sortie sur le plat. L# | 3 | 10 m | Petit ressaut plus ou moins compliqué selon la glace (mixte possible). Relais à construire en sortie sur le plat, au pied du petit ressaut qui suit. L# | 3+ | 10 m | Court ressaut à 80/85°. Relais à construire en sortie sur le plat, au pied du ressaut qui suit. L# | 3+ | 20 m | Ressaut à 80/85° max. Relais sur un arbre en sortie. Vous arrivez au niveau du sentier, la suite est franchement couchée.

Descente

Suivre le sentier qui part vers la droite. Attention aux traversées des ruisseaux des Ridères et aux quelques passages un peu raides. D’horribles points rouges fluo ont été faits pour permettre de le suivre facilement (idiot-proof) puis après la bâtisse du Chapelu, le sentier est balisé de barres bleues. Il descend aux Sordières, puis un petit kilomètre vous ramène au parking de départ.

  • Belle cascade sans approche.
  • Ressauts variés : mur, goulotte…
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.