Sasso di Sesto / Sextenstein - Traversée Misurina >> Innichen par la Forcella di Lavaredo et l'Innerfeldtal - Sextenstein - Dolomites centrales - Italy
Sasso di Sesto / Sextenstein - Traversée  Misurina >> Innichen par la Forcella di Lavaredo et l'Innerfeldtal

Sasso di Sesto / Sextenstein - Traversée Misurina >> Innichen par la Forcella di Lavaredo et l'Innerfeldtal

Sasso di Sesto / Sextenstein - Dolomites centrales - Italy

Information
Min / max altitude1185m / 2539m
Duration1 day
Main facingN
Route typetraverse
Source

De Misurina (lac d’Antorno), suivre le chemin d’été no101 qui monte en direction des Tre Cime en évitant la route. On rejoint la route (enneigée mais damée par les motoneiges….) en contrebas du refuge Auronzo.

Traverser en contournant les Tre Cime et en gardant les peaux jusqu’à la Forcella Lavaredo. Enlever les peaux pour un descendre sur le Rienzboden. Remonter au Sextnerstein que l’on atteint par son versant E en passant à côté du refuge Locatelli.

Passer à la Forcella di San Candido/Innichriedl, puis plonger dans un petit couloir raide qui descend vers l’Innichbacher Graben, dont on sort en s’enfilant dans le fond d’une gorge étroite très spectaculaire (bon enneigement nécessaire…).

À l’étroiture suivante, on ne passe pas dans le fond, mais on tire rive gauche en légère remontée pour rejoindre plus ou moins le chemin d’été 105. On rejoint rapidement le fond de l’Unnerfledtal et l’itinéraire très fréquenté du Hochebenkofel, en passant à la Dreischusterhütte. On descend facilement sur la route enneigée ou en coupant les lacets jusqu’au parking d’hiver (1334). Si l’on n’a pas de voiture, on peut descendre encore puis en suivant la route par les bas cotes ou les prés bien enneigés jusqu’à rejoindre la route du Kreuzbergpass, d’où l’on peut suivre les pistes de ski de fond jusqu’à Innichen.

Itinéraire exceptionnel, contournant les Tre Cime pour descendre dans un fond de vallée secret avec des passages ludiques et spectaculaires. La portion entre la Forcella di San Candido/Innichriedl et le fond de la vallée où l’on rejoint l’itinéraire du Hochebenkofel est très peu fréquentée, contrairement à celle du Fischleintal, qui est très classique et très fréquentée. Gros point noir, les motoneiges qui montent au refuge Auronzo, mais en été c’est évidemment encore pire…

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.