Tiefenstock - Par le Tiefensattel S - Tiefenstock - Urner Alpen - Switzerland

Tiefenstock - Par le Tiefensattel S

Tiefenstock - Alpes Uranaises - Switzerland

Information
Min / max altitude2541m / 3515m
Duration1 day
Main facingNW
Route typeloop
Gear- Corde de rappel 2×30 m minimum
Glacier gear required
Source

Cette course se déroule dans une ambiance très isolée, tout d’abord dans le cirque du Tiefengletcher entouré par de superbes parois de granite brun-rose, puis dans sa partie finale avec une vue surplombante sur le glacier Rhône et les sommets de l’Uri et de l’Oberland.

Montée

Du refuge Albert Heim, deux chemins mènent au glacier Tiefengletcher : Le premier, bien visible du refuge descend en pente douce jusqu’à la base du glacier. Le second, plus direct et sans descente, passe par un col indiqué 2713 sur la carte et aboutit sur la rive gauche du glacier. Pour un départ nocturne, il est préférable d’emprunter le premier sentier, car mieux marqué. Remonter le glacier débonnaire jusque sous le deuxième col de l’arête S du Tiefenstock. La rimaye est atteinte en 2h30 à 3h du refuge. Pour atteindre le haut de ce col (le Tiefensattel S), gravir une pente de neige à 35-40° sur 80 m (edit: un contributeur trouve que la pente fait plutôt 50°) puis 50 m d’éboulis en portant une attention toute particulière aux cordées qui suivent. Quelques becquets permettent si besoin de s’assurer. Du col, suivre le fil de l’arête vers le N. Le rocher y est excellent et présente quelques jolis pas d’escalade en 3. En moins d’une heure atteindre le Tiefensattel N. De là, il reste 30min de marche sur névés ou rochers pour atteindre le sommet, sans aucune difficulté.

Descente

La descente se fait par le Tiefensattel N qui est bien équipé d’anneaux et de barres métalliques pour poser quelques rappels. Le deuxième anneau de rappel se trouve sous la troisième barre (pliée) en partant du haut. Attention aux cordées qui se trouveraient plus bas, le terrain est très instable.

  • La difficulté de cette course est plus homogène qu’en passant par le Tienfesattel N.

  • La remontée sur le col S est plus facile que l’escalade de la paroi sous le col N et le morçeau d’arête entre les deux cols est de toute beauté sans présenter de réelles difficultés.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.