Mont Fort - Face N - Mont Fort - Valais W - Pennine Alps W - Switzerland
Information
Min / max altitude3328m
Duration1 day
Main facingN
Source

Approche

Depuis le sommet des remontées mécaniques, monter jusqu’à la croix sommitale du Mont Fort. Montée souvent en neige dure et travaillée par le vent, mais des cordes fixes aident à se mouvoir et rendent cette ascension très facile (mais légèrement exposée). Depuis le sommet, suivre l’arête sur 20 m. Un rocher (1 m de haut) directement sur l’arête se désescalade très facilement et peut aussi se franchir skis aux pieds. Remonter encore une petite butte avant de chausser les skis.

Descente

Depuis l’arête, basculer skis aux pieds versant Gentianes (SW) et traverser vers l’arête NW ( plus bas que le point 3324 m). Cette traversée est spécialement exposée et parsemée de rochers, mais pas très raide. Depuis l’arête NW, on domine la classique face N dont on ne voit pas le bas depuis le sommet. Il faut s’engager bien au centre de la face pour éviter les barres de rochers omniprésentes. Pendant les premiers virages, pas de visibilité sur la suite de l’itinéraire et le bas de la face. Il ne faut toutefois pas se faire de soucis, après 50 m, tout devient évident:

  • Par manque de neige, une traversée à gauche permet de sortir de l’exposition des rochers et de rejoindre une petite face agréable à skier

  • Par excellent enneigement, on peut skier de façon directe toute la face.

Une fois au pied de la face, descendre directement sur le barrage de Cleuson le traverser par la gauche ou la droite (suivant le réchauffement). Du mur du barrage, rejoindre les pistes de Siviez.

Variantes

  • Du sommet, il est encore possible de descendre en face E l’itinéraire communément appelé “backside Mont-fort”

  • Le couloir WSW : s’atteint en descendant 30 m la face N, en rejoignant l’arête NW et en suivant cette arête pour en trouver l’entrée. Cette entrée peut nécessiter 15 m de désescalade.

  • La face WNW qui permet de revenir directement sur les pistes

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.