Paramillo del Quindio - Boucle au sommet (accès depuis Cocora) - Paramillo del Quindio - Colombia
Paramillo del Quindio - Boucle au sommet (accès depuis Cocora)

Paramillo del Quindio - Boucle au sommet (accès depuis Cocora)

Paramillo del Quindio - Colombia

Information
Min / max altitude1895m / 4750m
Duration2 days
Route typeloop
Source

Accès

Rejoindre la charmante bourgade de Salento a 1895 m (depuis Armenia ou Pereira). En face du bâtiment de la police, sur la plaza Bolivar, des jeeps collectives partent pour “Bosques de Cocora” situes a 2350 m . 30min, 3000 Pesos.

Approche

De Cocora, prendre à droite la piste qui descend en passant au-dessus de la pisciculture de truites. Le chemin est très bon et bien balise (avec indication du kilométrage). On suit le fond de vallée et le torrent en passant plusieurs gués ou petits ponts de singe, le tout à travers une belle forêt tropicale humide. On évite au dernier moment la réserve d’Acaime (nombreux panonceaux sur le chemin invitant a y entrer, payant) en montant à gauche un sentier raide mais toujours très bon puis après avoir tourne une croupe le chemin redescend vers “estrella de Agua”. Au-delà, le chemin est moins bon, il monte raide mais est abimé par le ruissellement. On ne tarde pas à arriver au “paramo de Romerales” ou l’on quitte la forêt pour de bon. Le chemin est toujours bien marqué, la traversée du paramo est superbe et on passe successivement par les fincas “Primavera” et “Aquilino”. Attention au niveau de “primavera”, s’il y a du brouillard il faut passer au-dessus de la maison, franchir un petit portail puis suivre à gauche (vers l’E) au-dessus de la clôture barbelée puis le chemin redevient assez vite visible. Au niveau “d’Aquilino” (environ 3600 m) prendre tout de suite la vallée à gauche (N) par un petit chemin, on trouve des emplacements de bivouac après environ 1 km non loin du torrent. Compter 6h00 à 8h00 pour arriver la (environ 20 km).

Itinéraire (boucle)

Poursuivre par la vallée et gagner le col au fond (on suit d’abord la rive droite puis la gauche et à nouveau la droite à la fin) . Il n’y a pas de chemin autre que celui laisse par le passage des vaches et chevaux. (Quelques zones tourbeuses qu’il faut savoir éviter et anticiper). Du col, poursuivre sur la droite et repérer un court couloir-cheminée de 30 m. Le remonter (pas de II à III moussu). Poursuivre au-dessus puis franchir une grosse marche un peu à droite (II). On trouve alors des cairns que l’on suit et qui nous amènent a des replats situes plus à droite. (si l’on poursuit suffisamment à droite par ces replats on aperçoit vite les restes d’un avion crashé au-dessus d’une barre rocheuse…). Aller un peu à droite jusqu’à repérer un couloir-cheminée moussu que l’on remonte sur environ 50 m (pas de II à III). On arrive alors sur des roches lissées et des cairns nous font gagner le sommet principal (cairn). Suivre la crête vers l’E jusqu’à un deuxième sommet (cairn) puis descendre toujours vers l’E au col de sable coloré bien visible. Au-dessus se dresse une pointe plus individualisée que l’on gravit en effectuant une traversée vers la droite suivie d’une remontée vers la gauche jusqu’à l’arête et au sommet (cairn).

Descente

Revenir au col de sable colore. Traverser en descendant assez peu vers l’W afin de revenir aux replats ou l’on est passé durant la montée. (cheminement pas toujours évident, on pose les mains par endroits). Des replats (restes de l’avion au-dessus) gagner vers le SW la longue crête facile qui borde la rive gauche de la vallée remontée le matin et la suivre jusqu’à l’aplomb du bivouac. On descend alors facilement les pentes soutenues et peuplées de frailejones afin de revenir au bivouac. (cette crête est cairnée par endroits, à d’autres il y a une trace, ailleurs on ne trouve rien).

Il faut normalement un permis pour pénétrer le parc mais il n’y a pas de contrôle. Ce sommet peut être fait aussi depuis la vallee qui part au N de la laguna del encanto. Depuis la lagune on voit bien les sommets et le col de sable coloré. Difficulté moindre (rando).

Eau : on en trouve juste avant et après “Estrellas de aguas”, juste avant et après “Primavera”, a “Aquilino” et dans le fond de la vallée qui monte au N “d’Aquilino”.

Note : on trouve un dépliant avec carte + réseau de sentiers (mais assez vague…) à l’officine du tourisme. Ça aide bien a visualiser quand même.

Horaires de retour des Jeeps depuis Cocora : semaine : 8h30, 10h30, 12h30, 15h, 17h WE : 7h, 8h30, 10h, 11h30, 12h30, 14h, 15h, 16h, 17h, 18h

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.