Cime de la Condamine - Le Tour de la Condamine - Col de la Pisse - Écrins - France

Cime de la Condamine - Le Tour de la Condamine

Col de la Pisse - Écrins - France

Information
Min / max altitude1584m / 2589m
Duration1 day
Route typeloop
Source

Très beau tour dans la région de Vallouise, avec des panoramas splendides, mais nécessitant une assez bonne forme physique du fait de sa longueur. 1250 m de dénivelé, prévoir 7 à 8 heures. Il est décrit ici en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Les extra-terrestres qui auraient encore la super forme au passage du Col de Vallouise pourront ajouter (en aller-retour) le sommet de la Condamine (2940 m), juste avant la dernière descente, ce qui ajoute alors 350 m de dénivelé.

Départ : Parking aux chalets de Chambran - 1712m

C’est le même départ que pour le lac et le col de l’Eychauda.

Montée au Col de la Pisse (2501 m)

Suivre d’abord le chemin commun qui va vers le col et le lac de l’Eychauda, puis prendre la branche de droite qui va vers le Col. À l’altitude 1865 m, on le quitte au niveau d’un gros cairn pour monter sur la droite par un sentier qui s’élève efficacement. Sur cette pente W, le soleil ne se montre pas trop tôt, le départ est un peu frais ! La pente s’adoucit pour déboucher sur un vallon herbeux où se trouve la cabane du berger. Dans ce beau vallon on trouve aussi, en saison, le berger, ses moutons, et ses chiens (pas vu de patous). À ce moment, il n’y a plus de chemin, on randonne au milieu d’herbes et de fleurs. Remonter ce vallon vers l’E pour contourner par la gauche la petite barre qui se trouve au fond. La pente se redresse pour arriver à un petit col (vers 2340 m) qui domine une petite cuvette de zone humide.

De ce petit col se diriger vers la gauche en montant pour rejoindre un chemin bien visible qui se dirige SE et qui semble horizontal. En fait, il monte bien ! Suivre ce chemin qui conduit au col de la Pisse. (2501 m)

Du col de la Pisse au col de Trancoulette (2312 m)

Descendre un peu et rejoindre la cabane sur la droite. Il n’y a plus de chemin, seulement de vagues traces. Continuer sur la droite dans une sorte de goulet puis des pentes assez raides en direction des chalets des Partias. Ne pas aller jusqu’aux chalets, s’arrêter environ 100 à 150 m (en dénivelé) au-dessus pour couper au mieux à peu près horizontalement sur la droite au-travers des alpages et petits bois de mélèzes. On rejoint le chemin qui monte (S) des Partias vers le col de Trancoulette, que l’on suit jusqu’au col.

Du col de Trancoulette au col de Vallouise (2589 m)

Suivre le chemin sur la droite (d’abord SW) qui conduit à des petits lacs, puis qui se perd parfois dans les moraines : suivre les cairns qui mènent vers l’W au col. On arrive à un col non nommé que l’on appelle soit le col de Vallouise, col de Salava, ou encore col du Peyre du Fey.

Descente du col de Vallouise à la route de Pelvoux

Suivre le chemin un peu exposé au début qui descend sur Pelvoux. La descente est assez longue… On passe à la fontaine de Chouvet où l’eau fraîche et potable est bienvenue. On rejoint la route qui va de Pelvoux aux chalets de Chambran. En cas de grosse fatigue, le stop s’avère bien utile pour retourner à Chambran.

  • Il est à noter le passage “délicat” dans le début de la descente du col de Vallouise où le sentier est peu confortable et passe au-dessus de barres.

  • Prévoir suffisamment de boisson, les points d’eau rencontrés ne sont pas recommandés pour la consommation (troupeaux).

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.