Gletscherspitza - Depuis Blatten, par le Loibinibachgletscher - Gletscherspitza - Bernese Alps - Switzerland

Gletscherspitza - Depuis Blatten, par le Loibinibachgletscher

Gletscherspitza - Bernese Alps - Switzerland

Information
Length6605m
Min / max altitude1526m / 3033m
Duration1 day
Main facingNW
Route typereturn_same_way
Glacier gear required
Snowboarding possible
Source

Montée

Depuis Blatten (fin de la route en hiver), suivre les pistes de ski de fond direction Fafleralp jusqu’au hameau de Kühmad (église blanche caractéristique). Traverser la rivière Lonza à cet endroit et monter au hameau Vorsaas (qui sera éventuellement complètement enseveli si l’enneigement est important). Contourner la forêt et monter en traversée en direction du point 1946 (on traverse les 2 rivières Loibinibach au passage). Monter le long des combes/cuvettes parallèles au Horloibinigräben, puis lorsque la pente se redresse, traverser sur la gauche pour rejoindre le pt. 2336 par une combe évidente orientée W. Il s’agit ensuite de se hisser au-dessus des petits rochers qui nous séparent du plateau du Tierweng. Cela peut être délicat en cas de faible enneigement, ou une simple formalité si les rochers sont recouverts de neige. Un brin de corde et un piolet peuvent éventuellement servir à cet endroit. C’est le passage le plus difficile de l’itinéraire. Une fois sur le plateau du Tierweng, traverser à gauche jusqu’à une épaule que l’on remonte jusqu’à un deuxième replat. Traverser encore un peu à gauche et remonter une des deux combes assez raides qui débouchent sur un 3e replat, à proximité du pt. 2783. On traverse ce replat pour prendre pied facilement sur le Loibinibachgletscher. NB: il semblerait qu’il soit aussi possible de prendre pied sur le glacier depuis le Tierweng, vers 2570 m. La montée jusqu’au col entre le Gletscherspitza et le Breithorn est évidente. Les alpinistes qualifés peuvent encore gravir le sommet par une arête raide mais courte, mais les gens raisonnables se satisferont du col ;-)

Descente

Par le même itinéraire. De nombreuses variantes sont possibles, mais il faudrait avoir l’occasion d’aller en face pour repérer avec des jumelles.

  • Itinéraire sérieux, malgré son altitude modeste.
  • Le versant est sauvage et austère. L’imposante face N du Breithorn qui surplombe l’itinéraire renforce encore cette impression.
  • À parcourir par conditions sûres. De nombreux passages sont un peu exposés même si globalement les pentes parcourues ne sont jamais extrêmes.
  • Une bonne visibilité est indispensable.
  • Le glacier présente apparemment de belles crevasses/rimayes en été, plus importantes que ce qu’on peut voir sur la carte.
  • Mi-février, l’intégralité de l’itinéraire prend le soleil à partir de 14h45.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.