Pointe du Mont du Fût / Bellachat - Par le col de Valbuche depuis le Lac du Loup - Pointe de Valbuche - Lauzière - Cheval Noir - France
Pointe du Mont du Fût / Bellachat - Par le col de Valbuche depuis le Lac du Loup

Pointe du Mont du Fût / Bellachat - Par le col de Valbuche depuis le Lac du Loup

Pointe de Valbuche - Lauzière - Cheval Noir - France

Information
Min / max altitude1512m / 2824m
Main facingS
Route typereturn_same_way
Gearbatons, bonne chaussures.
Source

Cette rando, qui peut se faire tard en saison, est très panoramique. Son intérêt provient de la traversée de la large arête qui y accède : elle fait 2,2km de long, dénivelle 500 m en montée et 100 m de descente passant successivement les trois sommets que sont la Pointe de Valbuche 2629 m, le Mollard des Bœufs (son antécime, en fait, à 2750 m, puis le sommet du Mont du Fût lui-même. Taillé dans des grès conglomérats l’ambiance géologique charrié d’entrée de la zone interne des Alpes est assez saississante. Coin à chamois (Valbuche) et à bouquetin (plus vers le Mont du Fût)

Montée

Le Lac du Loup s’atteint depuis la Chambre, en Maurienne, passant par la commune de Montaimont. Le départ est 200 m avant le lac proprement dit. Remonter ce sentier, à flanc de versant, souvent imbriqué dans des sentes pastorales (parfois trompeur!). La fin serpente plus, étant plus raide. On arrive alors au col de Valbuche à 2401 m. Monter alors direction N la pente au-dessus en suivant au mieux quelques sentes pastorales dans les talus d’herbes rases et les caillasses. La pente se couche progressivement lorsque l’arête se forme sur le sommet de la Pointe de Valbuche 2629 m. De ce sommet, descendre dans des larges vires avec des sentes souvent verglacées en automne pour atteindre un collu avant la montée pour l’antécime du Mollard des Bœufs, qu’on peut si on veut contourner par une sente plein W en dessous du sommet de cette antécime.(c’est moins joli mais bien pour le retour) Descendre de nouveau dans un collu, puis remonter en face l’arête sommitale du Mont du Fût 2824 m, toujours par une sente. On y trouve des gros blocs de conglomérats surlesquels il est amusant de grimper. La pente se couche vers le sommet qui est une grande pelouse rase très confortable.

Descente

Descente par le même itinéraire.

Bien à faire en automne pour apprécier les couleurs rousses et les mers de nuage. Sommet très pratique aussi pour faire des repérages pour des courses de montagne en Vanoise ou en Belledonne, prendre les jumelles! On y voit même très bien le Cervin. Il est donc conseillé d’y aller lors de visibilité excellente. Sommet très pratique pour les sorties géologiques, puisqu’on est à la charnière entre alpes externes et alpes internes. Le dénivelé proposé est cumulé, car sur l’arête il y a 100 m de redescente.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.