Dômes de Miage - Traversée intégrale des Dômes E → W depuis le refuge Durier - Col des Dômes - Mont-Blanc - France

Dômes de Miage - Traversée intégrale des Dômes E → W depuis le refuge Durier

Col des Dômes - Mont-Blanc - France

Information
Min / max altitude3358m / 3673m
Duration2 days
Route typetraverse
Gear- 3 ou 4 grandes sangles et 4 dégaines.
Glacier gear required
Source

La traversée intégrale des Dômes de Miage depuis le refuge Durier (situé au col de Miage, à 3358 m) est une course qui se déroule dans une ambiance splendide ne comportant pas de passages rocheux supérieur au II. Puis la traversée d’une arête effilée fait de cette traversée une course variée en passant par 5 sommets.

Approche

Monter au refuge de Plan Glacier puis au refuge Durier (très long, il faut la journée).

Itinéraire

Du refuge Durier (3358 m), suivre l’arête frontière du col de Miage jusqu’à venir buter sur un petit mur de 30 m (points rouges), l’escalader, pas de II+ max. Ce mur est équipé de 4 spits et d’un relai sur chaîne. Puis suivre l’arête plutôt versant E par des rochers faciles ou des plaques de neige pour passer deux gendarmes bifide vers 3580 m. Par une arête neigeuse atteindre le 5e Dôme (3672 m). Pour rejoindre le 4e Dôme qui constitue le sommet E, point culminant des Dômes de Miage (3673 m), suivre l’arête aérienne à dominante rocheuse versant E par quelques montées et courtes désescalades. Puis une descente neigeuse par une arête large vous amène au col des Dômes (3564 m) en 2h environ. Attention, grosse crevasse possible au col des Dômes.

Du Col des Dômes poursuivre la traversée classique des Dômes] qui mène à l’Aiguille de la Bérangère. L’itinéraire emprunte une arête aux formes parfaites et très photogénique. Du col au sommet W, compter 30min. Du sommet W, descendre facilement la première pente et suivre l’arête. Descendre ensuite la pente plus soutenue (40°, risque de glace) jusqu’au Col de la Bérangère (3348 m). Par une arête effilée et mixte, remonter au sommet de la Bérangère (3425 m).

Échappatoire

  • Du Col des Dômes, il est possible de s’échapper par le Glacier de Tré la Tête pour rejoindre le refuge des Conscrits avant de réaliser la traversée complète et de gagner les sommets W (dans le sens W-E, 1er Dôme 3670 m, 2e Dôme 3666 m, 3e Dôme 3633 m).

Descente par la voie normale de l’Aiguille de la Bérangère

Descendre les rochers versant SW sur 50 m environ et gagner une pente de neige à 30°. La descendre (200 m) et gagner sur la droite un petit col. Le franchir et longer sur 100 m en traversée descendante la pente de neige. Redescendre alors les pentes de neige (petits canyons) et les névés menant directement au Refuge des Conscrits (2600 m).

Du refuge, suivre le sentier balisé qui ramène sur le glacier de Tré la Tête. L’itinéraire ne descend plus sur le glacier, les échelles ont été démontées en 2012. Du refuge, suivre le sentier balisé par des points bleus, il traverse une magnifique et aérienne passerelle suspendue, puis remonte d’environ 100 m avant de redescendre sur Tré la Tête. On peut aussi rejoindre le glacier directement dessous le refuge, se renseigner si le glacier est toujours praticable au niveau des séracs de Tré la Grande (Itinéraire d’hiver). Ensuite suivre le glacier pierreux (cairns), passer par le « Mauvais Pas » pour accéder au refuge de Tré la Tête (1970 m). Un sentier bien marqué descend ensuite jusqu’au parking du Cugnon (1170 m) aux Contamines-Montjoie. Compter en tout de 7 à 9h, c’est long mais beau !

Si le départ est réalisé depuis le parking de la Gruvaz, ne pas se fier aux infos des cartes IGN montrant sentiers et ponts pour s’y rendre depuis le Cugnon ou depuis le sentier menant au parking du Cugnon. Ils n’existent plus. Depuis le refuge de Tré la Tête, se rendre d’abord à la Frasse puis rejoindre la Gruvaz.

  • Jusqu’à 2250 m de dénivelé le 1er jour si l’on ne s’arrête ni au refuge de Plan Glacier ni au refuge des Chalets de Miage. Mais il y a très peu de dénivelé le 2e jour (env. 600 m) jusqu’à l’Aiguille de la Bérangère pour rejoindre le refuge des Conscrits.
  • Superbe course d’arête (rocher et neige)
  • Le rocher demande quelques précautions par endroits, du refuge Durier jusqu’au gendarme bifide, et pour la remontée de la Bérangère.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.