Aiguille de Talèfre - Goulotte Gabarrou 1978 (couloir NW) - Aiguille de Talèfre - Mont-Blanc - France

Aiguille de Talèfre - Goulotte Gabarrou 1978 (couloir NW)

Aiguille de Talèfre - Mont-Blanc - France

Information
Min / max altitude1909m / 3730m
Duration1 day
Main facingNW
Gear- corde 2×40 m suffisante - jeu de câblés (beaucoup de petites tailles) - jeu de 4/5 petits friends (jusqu'au Camalot no1) - quelques pitons (lames fines) en cas de passage sec - quelques ballnuts rouges et bleus de Camp (italian pubblicità ;o) - 4/5 broches - sangles
Glacier gear required
Source

Montée au refuge du Couvercle

Du Montenvers, descendre les échelles puis remonter la Mer de Glace plutôt en rive gauche près d’une moraine. Avant la jonction avec Leschaux, se mettre au centre puis passer des bédières (rivières) en tirant à gauche vers une moraine. Passer cette moraine puis longer les parois du Moine à environ 200 m de distance jusqu’aux échelles des Egralets (carrés blancs sur le rocher, 1h30 à 2h) que l’on remonte jusqu’à retrouver le sentier (1h30 à 2h).

Approche

Du refuge, descendre à flanc vers l’E (sente et cairns) pour atteindre le glacier de Talèfre. Traverser deux moraines sur le replat et aller droit vers l’attaque en évitant une grosse zone de crevasses qu’on laisse à gauche (2h à 3h).

Ascension

Attaquer la rimaye au mieux pour gagner le bas du couloir NW, 45/50° sur 60 m, la rive gauche est exposée aux chutes de pierres venant du mixte qui prend le soleil dès le lever. Tirer à gauche pour gagner une écharpe de neige qui part vers la gauche, pour buter dans du rocher. Traverser à gauche dans une zone mixte pour rejoindre la goulotte (1h30 à 2h).

Remonter la goulotte tout droit, plusieurs lignes possibles, passages mixtes possibles. On bute sous un ressaut rocheux (on voit une goulotte raide juste à gauche). Monter à droite un joli bombé de glace (75° environ) pour gagner une belle goulotte à 55° longeant le rocher au pied d’un gendarme pointu et massif. La remonter sur 70 m pour faire relais sous le dernier ressaut raide (1h30 à 2h).

Tirer à droite sous le gendarme sur un beau mur de glace étroit (5 m environ) le rocher est protégeable à gauche (court 75°). On poursuit alors par une goulotte à 55/60° sur 70 m, puis un couloir à 45° puis 40° légèrement à gauche. On aboutit entre le sommet NE et le sommet SW qu’on gagne à droite (1h30 à 2h).

Descente

Du sommet SW, descendre l’arête S vers l’Aiguille de l’Éboulement (plateau neigeux). Après 40 m, prendre main droite un couloir SW puis W à 45/50° (1 rappel conseillé), puis des pentes de neige (glacier) mènent au refuge de Leschaux : serrer main droite tout le temps, jusqu’à un rognon rocheux, qu’on peut contourner à gauche ou à droite. Enfin, on traverse main droite une moraine pour atteindre une pente herbeuse, la descendre en laissant juste à gauche un gros ravin, pour atteindre le sentier balcon (échelles) qui ramène au refuge (2h à 3h).

Face N voire NW, ne voit pas le soleil le matin (la rive gauche mixte par contre est vite au soleil d’où spindrifts et chutes de pierres possibles).

Difficultés peu soutenues, sous forme d’une zone mixte et de quelques courts bombés de glace à 65/75°.

Goulotte très variée et pas trop raide. Pente lisse, puis mixte, puis goulotte, puis couloir plus large.

Bivouac possible sur le plat du glacier ou sur des terrasses herbeuses.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.