Vallon du Fournel - Baiser de lune - Beating the retreat - Vallon du Fournel - Baiser de lune - Écrins - France

Vallon du Fournel - Baiser de lune - Beating the retreat

Vallon du Fournel - Baiser de lune - Écrins - France

Information
Min / max altitude1750m / 1560m
Duration1 day
Main facingN
Source

Approche

Du parking du fond, remonter le vallon jusqu’après le secteur “Baiser de lune”. La cascade correspond à la première très grande qu’on voit à gauche (évidente à trouver avec le topo ou avec un peu de connaissance du coin). Remonter le cône de déjection jusqu’à la base du premier ressaut.

Itinéraire

Le premier ressaut se franchit en 3 longueurs (corde de 50 m) :

L#1 | 4 | | Par la droite. Relais sur abalakof ou broches sur le replat. L#2 | 3+ | | Plutôt à gauche du cigare sommital. Relais derrière le cigare dans la grotte (sur broches ou abalakof, un spit moisi). L#3 | 4+ | | Emprunter le cigare (90° sur 5/10 m, puis ça se couche) ou bien à droite un petit mur 70° avec un passage plus raide mais court.

Le deuxième ressaut se franchit où l’on veut (plus raide à droite) en 2 longueurs  :

L#4-5 | 4 | | Soutenues à 70°/75° avec des passages courts de 80°. Relais sur broche et abalakof au milieu et à la sortie. L#~ Le troisième ressaut se franchit par une longueur raide : L#6 | 4+ | | Au centre du ressaut par un cigare à 85/90° sur 10 m L#6bis | 2/3 | | Par la droite du ressaut (marche avec un peu de glace

Le dernier ressaut offre 2 longueurs, seule la première étant intéressante.

L#7 | 4 | 50 m | Succession de ressauts courts et plus raides. L#8 | | |

Descente

Du sommet du dernier ressaut, faire un rappel (abalakof) jusqu’à son pied et traverser -à pied- rive droite jusqu’à un bosquet d’arbre où un rappel (sangle et maillon) mène sur le replat entre le deuxième et le troisième ressaut. Suivre vers la droite (en direction du parking, soit rive droite toujours) ce replat jusqu’à dépasser la dernière partie de “Baiser de lune”. À ce niveau, emprunter le premier couloir évident qui mène à gauche au fond du vallon.

Si on ne poursuit pas la cascade jusqu’à son sommet, on peut récupérer la descente pédestre à partir du deuxième replat (il faut donc avoir fait les trois premières longueurs) tout comme à partir du suivant.

  • Versant N : La cascade ne voit pas le soleil de l’hiver.
  • Si l’on passe toujours au plus facile, l’itinéraire vaut D/D+. En cherchant le raide, ça devient TD-.
  • Prévoir dès le départ au parking si la cordée prend les sacs ou non, car la descente ne passe pas au pied. Le retour à la cascade est conséquent.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.