Tête de Colombe - Voie de l'Écaille - Tête de Colombe - Cerces - Thabor - Mont-Cenis - France

Tête de Colombe - Voie de l'Écaille

Tête de Colombe - Cerces - Thabor - Mont-Cenis - France

Information
Min / max altitude1850m / 3022m
Duration1 day
Main facingSW
Route typereturn_same_way
GearPour être à l'aise, prendre les camalots (tailles BD) suivants : 0,3, 0,5, 0,75, 1. Soit quatre friends. Deux sangles de 120 pour protéger dans les longueurs.
Glacier gear required
Source

Voie soutenue en V/V+. Rocher très franc jusqu’à L7 un peu moins au-dessus.

Approche

Se garer devant l’ancien tunnel des Vallois sur la route du col du Lautaret (1880 m). De là, on voit bien la face de l’écaille. Un bon sentier part du parking. Après 10-15min, au panneau, ne pas suivre le Chemin du Roy qui suit les lignes de niveau mais continuer de monter par une bonne sente dont le départ est indiqué par un cairn. On arrive au pied de la face. Des cairns mènent au pied de la voie. Le départ se fait 3 m à gauche d’une plaque commémorative. Les premiers points sont peu visibles mais récents, le premier étant 5 m au-dessus. Il faut globalement chercher à appuyer sur la gauche en permanence en remontant la voie.

Voie

9 longueurs soutenues :

L# | V+ | | IV et V+. Ne pas prendre la fissure de gauche, mais celle de droite. Revenir vers la gauche par une traversée marquée, à partir du troisième point. L# | IV | | Tout droit. Longueur courte qu’on peut enchaîner avec la suivante. L# | V | | Part à gauche depuis le relai. L# | V+ | | V+ et V. Relai à la base du dièdre. L# | V | | IV+ et V. Après quelques mètres dans le dièdre, cela part franchement à gauche pour venir sur le fil de l’arête. Attention risque pendulaire important pour le second. La suite de la voie suit l’arête. L# | V | | L# | V | | L# | IV | | Tirer à gauche au départ de la longueur. Il faut oser monter en ascendance gauche. On trouve un goujon relié avec un piton. De là, forcer le ressaut droit au-dessus, qui n’est pas protégé. On retrouve des points quelques mètres au-dessus, dans un dièdre. Relais à la sortie. 50 m tout pile.

Descente

En rappel

Rappels sur relais chaînés depuis la dernière longueur. Globalement il faut toujours se tenir légère main gauche à la descente (avec le buste face à la falaise), pour trouver les relais. Option depuis R7 : Une ligne de rappels sur chaîne démarre à 10-15 m de R7, à gauche quand on regarde vers le haut, à peu près au même niveau, caché derrière un petit éperon, en suivant la petite vire qui part de R7. En 3 rappels de 35 m (tirer à gauche dans le sens de la descente), 40 m et 45 m, on est en bas de la face, à 5min du départ de la voie.

À pied

Monter au sommet et descendre par la face SW (éboulis suspendu).

  • Ne pas partir trop tôt : la voie prend le soleil vers 11h00 au-delà de L3.
  • Quelques pas de patine.
  • Une voie à l’escalade hétérogène, avec de nombreux passages en dièdres et cheminées.
  • Tous les relais de montée sont équipés pour descendre en rappel.
  • Un autre point pour ne pas se tromper à l’attaque de la voie : on longe les grandes dalles, où l’on voit d’ailleurs les goujons des voies modernes. La première grande fissure à gauche de “Encore du Dévers”, c’est là ! Ce n’est pas la dépression fissurée, avec un piton bien visible et des cordelettes, qui est 10-15 mètres à gauche. Nombreux sont ceux qui s’y sont aventuré ! En gros c’est le même départ que “Penchant Fatal”.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.