Mont Tondu - Traversée Tré la Tête - Lacs Jovet - Mont Tondu - Pain de Sucre - Mont-Blanc - France

Mont Tondu - Traversée Tré la Tête - Lacs Jovet

Mont Tondu - Pain de Sucre - Mont-Blanc - France

Information
Min / max altitude1175m / 3196m
Duration2 days
Main facingNE
Route typeloop
Glacier gear required
Source

Approche

Montée au refuge de Tré la Tête (750 m de dénivellation), ou au refuge des Conscrits (1400 m de dénivellation).

Pour cette course, la montée d’abord au refuge de Tré la Tête peut être un bon choix.

Depuis Le Cugnon, suivre le chemin de l’hôtel de Tré la Tête (via les Plans). Altitude 1970 m. Compter 2h.

Pour gagner le refuge des Conscrits, poursuivre sur le flanc SE qui domine la langue du glacier de Tré la Tête et monter sur 70 m de dénivellation. Tirer à plat puis redescendre quelques mètres pour rejoindre la base de la langue terminale du glacier de Tré la Tête. C’est le lieu-dit du “Mauvais Pas”. Remonter le glacier en son centre (sur les cailloux) puis rive droite pour gagner la rampe rocheuse permettant de gagner les croupes herbeuses situées 100 m au-dessus du glacier. Monter cette rampe : câbles en place. Déboucher sur une moraine et la remonter. Poursuivre le sentier en traversée ascendante pour gagner le refuge. Compter 2h. Altitude 2605 m.

Itinéraire

Pour ceux ou celles qui réalisent la course à la journée ou depuis le refuge de Tré la Tête, il est possible de poursuivre le glacier de Tré la Tête sans passer par le refuge des Conscrits et de gagner l’itinéraire au niveau de la traversée du glacier de Tré la Tête. Pour ce faire, ne pas emprunter la rampe d’accès au refuge des Conscrits, mais remonter directement le glacier (nombreuses crevasses). Du refuge des Conscrits, gagner le glacier de Tré la Tête en empruntant l’un ou l’autre des chemins cairnés situés à gauche ou à droite du refuge. Traverser le glacier en passant d’abord les débris morainiques, puis en se dirigeant sur la gauche du glacier du mont Tondu. Gravir par un sentier les premières pentes rocheuses pour prendre pied rive droite du glacier. Monter les pentes du glacier, d’abord en traversée sur la droite, puis sur un éperon neigeux. Longer les barres rocheuses de l’Aiguille des Lanchettes et passer sous le col du mont Tondu. Remonter en direction de la face NE du Mont Tondu et gagner l’épaule située sur la droite. Jonction avec l’itinéraire des lacs Jovet. Altitude 3070 m. Prendre l’arête et gagner le Pain de Sucre. Poursuivre l’arête menant au sommet lui-même : arête d’abord assez effilée et aérienne, puis plus large avec de bons becquets (30min entre le Pain de Sucre et le sommet : PD- pour cette arête).

Descente

Redescendre l’arête NW du Pain de Sucre jusqu’au col avant la Pyramide Chaplan. Passer en face W. Descendre d’abord à droite puis droit dans la pente sur 150 m (35°, préférable enneigée) puis obliquer légèrement à gauche pour descendre directement sur les lacs. Atteindre une cascade, barre rocheuse (2550 m). Suivre les quelques cairns puis tirer à gauche pour contourner la barre par une pente herbeuse puis rejoindre au mieux un vague sentier sous la barre. Descendre sur les lacs Jovet par des pentes moins raides. Contourner les lacs par la droite (ça passe à gauche mais c’est plus long), descendre aux chalets de Balme, puis atteindre Notre-Dame de la Gorge par le large chemin de la voie romaine. Par la route ou par le chemin piétonnier, rejoindre Le Cugnon (2 km).

N.B. Pour éviter cette dernière section, il est possible de monter au refuge de Tré la Tête depuis Notre-Dame de la Gorge : emprunter la voie romaine jusqu’à Nant Borrant. La quitter à gauche, au début de ce hameau, passer le pont de la Laya, les chalets de la Laya, le pont au pied de la Cascade de Combe Noire et monter le raide chemin jusqu’au refuge.

  • La montée est orientée NE, la descente sur les lacs Jovet plutôt W.
  • La descente par les lacs Jovet permet d’éviter la bavante du glacier de Tré la Tête.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.