Maurienne - cascade de l'Allogneraie - Maurienne - Vanoise - France
Maurienne - cascade de l'Allogneraie

Maurienne - cascade de l'Allogneraie

Cascades de glace : Maurienne - Vanoise - France

Information
Min / max altitude650m / 1200m
Duration1 day
Main facingNE
GearPas de relais équipés, donc à faire sur broche. Prévoir un crochet à lunules si descente en rappels.
Source

Montée : Depuis le parking, remonter au mieux le torrent sur environ 350 m de dénivelé. La cascade est constituée de 3 ressauts entrecoupés de 2 portions de 50-60 m faiblement inclinées. Les 2 premiers ressauts font une longueur et demi et le dernier, 2 petites longueurs.

Descente 2 possibilités : 1 - tirer des rappels sur lunules 2 - descendre à pied : à la sortie des difficultés, remonter le torrent gelé sur 50 m puis monter le flanc droit (rive gauche) du thalweg, dans les bois raides jusque sur une croupe d’où l’on découvre la combe de l’Avalanche à travers les arbres (200 à 300 m de distance). On trouve alors un vieux sentier d’accès à des mines. Il est en corniche, équipé avec un vieux câble et descend fortement. Le suivre sur 300 m jusqu’au torrent de la combe de l’Avalanche. Descendre alors par ce torrent (raide par endroits, mais ça passe) pour déboucher sur l’itinéraire de montée environ 100 m sous la cascade.

Expo NE et jamais le soleil en hiver. altitude faible …

Ça passe au plus facile à 85°max, possibilités de passages à 90°. Les passages techniques sont jamais longs (repos possibles) mais les longueurs techniques restent homogènes.

glace épaisse et fournie.

Accès : Vallée de la Maurienne, 5 km en amont de St Jean de Maurienne. C’est la cascade visible de la vallée (rive gauche de l’Arc) qui fait face à St Julien-Mont-Denis. Elle se situe juste à l’E de la combe de l’Avalanche (IGN) ; elle est formée par le torrent qui passe à la cote d’altitude 1251 m (IGN). Il faut se garer sur la route qui relie Villargondran au hameau du Bochet, à 1 km avant le hameau, au lieu-dit l’Allogneraie (ardoisières)(IGN).

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.