Mont Valier - Traversée Ribérot-Bethmale - col de Pécouch - Couserans - Aran N - France

Mont Valier - Traversée Ribérot-Bethmale

col de Pécouch - Couserans - Aran N - France

Information
Min / max altitude930m / 2838m
Duration2 days
Main facingW
Route typetraverse
GearPiolet/Crampons à la fois pour le passage de la cascade et la pente finale.
Source

Montée

Jour 1

Suivre l’itinéraire de la VN du Mont Valier] : remonter la vallée du Ribérot, contourner la cascade de Nérech par la gauche (rive droite) vers 1400 m (passage un peu raide et certainement très délicat si trop enneigé) pour prendre pied sur une vire horizontale qu’il faut traverser vers la droite. Un peu plus haut, une deuxième petite barre se franchit par un court crochet à gauche sur une petite vire. Puis remonter des pentes débonnaires pour rejoindre le refuge des Estagnous (2245 m).

Jour 2

Le lendemain, gravir le Mt Valier par sa pente W: 600 m dont 350 m raides (passages à 40°, peut-être parfois un peu plus). Dans la partie raide, il faut démarrer vers la gauche et monter droit vers le sommet (ne pas tenter de traverser vers le col de Faustin, craignos et exposé).

Descente

Descente exposée par le même itinéraire jusqu’au refuge. Remonter facilement les pentes S qui dominent le refuge pour gagner la crête légèrement à l’E du Col de Pécouch (2462 m, derniers mètres un peu plus raides, il semble aussi possible de tirer un peu plus à droite, moins raide). Descendre en tirant légèrement à gauche les jolies pentes N pour rejoindre l’extrémité NW de l’Étang de Milouga (1959 m). Ne pas couper à droite, barres rocheuses. Remonter les pentes faciles qui mènent au col de la Crouzette (2237 m). Descendre la pente N (court passage un peu plus raide, 30 °) et rejoindre la cabane puis le lac d’Eychelle (1894 m). Un peu après le lac, descendre par une traversée à gauche dans une pente plus raide, puis remonter légèrement (50 m) pour passer juste à gauche du point 1844 m (si les pentes sont sûres, on peut traverser plus haut, ce qui évite de remettre les peaux). Rejoindre ensuite le col d’Eliet et sa cabane (1683 m). Suivre le tracé du GR10 (une traversée à gauche suivie d’un passage plus raide en forêt, puis une piste) qui ramène sur une piste forestière vers 1400 m. La suivre à droite et finir par le GR qui descend tranquillement sur le lac de Bethmale (1074 m).

Seule la pente W du valier est raide: 600 m du refuge au sommet dont 350 m à 35° de moyenne (mesuré sur la carte); mais il y a des passages plus raides (40°). La pente est exposée et souvent en neige dure : dans ce cas, chute interdite. Voit le soleil vers 11h fin mars, ne pas partir trop tôt.

Un peu de tout, mais la partie raide du Valier est exposée W.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.