Mont Gioberney - Traversée Gioberney → Col du Chéret, depuis le vallon du Vénéon - Col du Chéret - Écrins - France

Mont Gioberney - Traversée Gioberney → Col du Chéret, depuis le vallon du Vénéon

Col du Chéret - Écrins - France

Information
Min / max altitude1713m / 3352m
Duration2 days
Route typeloop
Glacier gear required
Source

Montée au Refuge de la Pilatte

De La Bérarde, remonter le Vénéon jusqu’au Plan du Carrellet. Continuer le vallon en direction du Refuge de la Pilatte, par la rive droite et poursuivre sur l’une de ses rives ou au centre selon l’enneigement jusqu’au confluent des Glaciers du Says et de la Pilatte (2163 m). Pour monter au Refuge de la Pilatte, prendre à droite pour rejoindre une petite combe N menant à un pluviomètre (visible de loin) et au refuge juste derrière.

Montée au Mont Gioberney

2 itinéraires possibles pour monter au Gioberney :

1) Versant E : Du Refuge de la Pilatte, descendre sur le glacier par une traversée puis un câble et des échelles. Si on ne passe pas au refuge, depuis le point 2163 m, s’engager dans le déversoir du glacier de la Pilatte (goulet) et atteindre le plat du glacier. Remonter le glacier en direction de la Pointe Richardson. Au pied de son arête E, prendre à droite des pentes E pour atteindre le Col du Gioberney. Du col, atteindre le sommet à pied par son arête S, raide au départ.

2) Arête NE : Du Refuge de la Pilatte, monter entre les barres au-dessus du refuge (à pied sur 50 m) pour atteindre des banquettes accueillantes puis des pentes NE que l’on remontent.

À 2800 m, 3 possibilités : 2a) Monter en direction d’un petit cirque fermé par des falaises. Sur la gauche du cirque, repérer un petit couloir de 50 m à 45° permettant de franchir les falaises. Le remonter et poursuivre dans une pente suspendue se rétrécissant pour donner naissance à l’arête NE vers 3250 m. 2b) Traversée vers le S sur une banquette. Passer sous un premier petit pilier, puis un second coté 3064 m sur IGN. Repérer une vire de neige suspendue donnant accès au sommet du pilier 3064 m. Monter en direction de cette virée et l’emprunter: traversée de 20 m dans une pente à 40° et expo. Trouver l’entrée d’un petit couloir E de 3 m de large et le remonter pour atteindre l’arête NE et rejoindre l’itinéraire a) à 3250 m. 2c) Rejoindre l’itinéraire 1) du versant E en visant le Col du Gioberney. La variante b) est intéressante si le petit couloir de la variante a) est sec. La variante c) est une échappatoire au cas où la vire de la variante b) est sèche aussi.

Une fois sur l’arête NE, la suivre jusqu’au pied d’un mur rocheux de 15 m. 2 possibilités : 2d) Gravir le mur (un pas de IV+, 5 pitons) en faisant relais sur les blocs confortables du dessus, et finir en 5 minutes d’arête aérienne jusqu’au sommet. 2e) Descendre de 50 m versant N (attention à la rimaye) et traversée en direction de l’arête W. Atteindre le sommet par le versant N de l’arête puis l’arête elle-même.

Descente du Mont Gioberney

Depuis le sommet, descendre la facette N si elle est skiable, puis prendre NW sous des rochers en direction des Pics du Says. À 3000 m, amorcer une traversée vers le N en restant assez haut pour passer au pied d’un rognon rocheux et d’un sérac. Descendre en traversée en visant le pied de l’arête E du Pic NE du Says (traversée à 2800 m au pied d’un falaise cotée 3066 m). Atteindre une bosse et continuer à traverser pour passer une première combe si la glisse est bonne. S’arrêter à 2750 m environ.

Montée au Col du Chéret (3018 m)

Monter en traversée vers le NW en direction de la Tour N de Boverjat. Passer au pied de celle-ci vers 2900 m et atteindre le versant E du Col du Chéret. Monter au col. Il est séparé en deux par un gendarme. Contourné le gendarme par l’E et atteindre le passage facile (en neige et sans rappel).

Descente du Col du Chéret

Descendre versant W sur 15 m et tirer à gauche pour entrer dans un couloir. Descendre le couloir (43-45°/100m). Descendre les pentes faciles qui font suite en tirant sur la gauche. Un premier talweg mène à une gorge, ne pas l’emprunter et traverser 100 m plus loin pour se retrouver au sommet d’une pente plongeant sur le Glacier du Petit Chardon. Descendre la pente (40°/150m) puis le glacier jusqu’au fond du Vallon du Chardon. Descendre le vallon jusqu’à 2100 m environ.

Pour revenir à la Bérarde, 4 possibilités selon l’enneigement : 3a) Rester en rive droite et descendre sur le Plan du Carrelet avant les arcosses de l’Envers du Chéret. Viser le Refuge du Carrelet pour traverser le Vénéon avant qu’il ne soit grossit du Torrent du Chardon, et rejoindre le sentier. 3b) Rester en rive droite et descendre en direction de la passerelle sur le Torrent du Chardon. Le traverser par un pont de neige et continuer en skating jusqu’au bout du Plan du Carrelet, vers la passerelle sur le Vénéon à 1883 m (câbles suspendus mais passerelle démontée). Traverser le Vénéon et rejoindre le sentier. 3c) Passer rive gauche et traversée à flanc pour passer à gauche d’une bosse vers 2000 m. Descendre sur le Plan du Carrelet. Continuer en skating jusqu’au bout du Plan du Carrelet, vers la passerelle sur le Vénéon à 1883 m. Traverser le Vénéon et rejoindre le sentier. 3d) Prendre le sentier rive gauche traversant à flanc, et le suivre jusqu’à la Bérarde. Traverser le Vénéon à la passerelle en aval du parking d’été.

Lorsque le Vénéon est découvert, la variante 3a) permet de traverser le Vénéon avec un débit plus faible que pour les variantes 3b) et 3c). Les variantes 3b) et 3c) sont intéressantes s’il est possibles de continuer en ski jusqu’à la passerelle 1883 m ou plus loin. La variante 3c) réduit la distance de plat sur le Plan mais est plus chaude que la variante 3b). La variante 3b) nécessite un pont de neige qui résiste moins longtemps que l’enneigement de la variante 3c). La variante 3d) est intéressante si le sentier en rive gauche ainsi que les autres variantes sont déneigés.

2 montées et 2 descentes : Mont Gioberney versant E: + 850 m ou arête NE: + 800m Mont Gioberney versant N: - 600m Col du Chéret versant E: + 270m Col du Chéret versant W: - 1300m

Traversée dans le bon sens (E puis N puis E puis W). La pente la plus dangereuse est la traversée sous le Pic NE du Says, E à 30-35° au-dessus de barres: partir assez tôt pour ne pas la traverser dans une neige pourrie. S’il est trop tard pour traverser vers le Col du Chéret, il suffit de descendre le Glacier du Says jusqu’au fond du vallon pour rejoindre l’itinéraire de montée du Refuge de la Pilatte.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.