Grand Pinier ou Pic Brun - Tour de l'Entre Piniers (Prapic >> Dormillouse >> Prapic) - Entre-Piniers - Écrins - France
Grand Pinier ou Pic Brun - Tour de l'Entre Piniers (Prapic >> Dormillouse >> Prapic)

Grand Pinier ou Pic Brun - Tour de l'Entre Piniers (Prapic >> Dormillouse >> Prapic)

Entre-Piniers - Écrins - France

Information
Min / max altitude1556m / 3117m
Duration2 days
Main facingSW
Route typeloop
GearUn piolet et une paire de crampons ne sont pas inutiles, pour l'arête W du Grand Pinier notamment. Casque conseillé.
Source

1er jour : traversée Prapic » Dormillouse par le col 2914 m au N du Petit Pinier

De Prapic, remonter NNE la rive gauche du torrent de Blaisil jusque vers 1700 m. Continuer en direction NE le long de la rive gauche du torrent des Pisses (ressaut) pour rejoindre le replat des Pisses vers 2150 m. Il est aussi possible selon l’enneigement de passer en rive droite en suivant le sentier d’été avec des pentes plus douces. Du replat rejoindre le Vallon de Chabrière et le remonter dans la direction SE. Au point coté 2333 m (replat), tourner pour prendre direction NNE et franchir ainsi un petit système de barres (il est possible d’en profiter pour repérer la descente SW du lendemain). Au-dessus des barres, reprendre vers le SE pour rejoindre par une petite combe orientée N le haut du Vallon de Chabrière. Depuis le replat 2333 m, il est plus évident de se diriger vers l’W pour passer un ressaut de 70 m. On rejoint plus rapidement la petite combe N qui sort à 2650m. Vers 2700 m entamer un mouvement tournant en direction NE pour atteindre le col 2914 m bien visible.

Du col, descendre son raide et expo versant E en restant bien à droite, puis une belle combe ENE mène au lac Faravel (2386 m). Passer en rive gauche du lac, sortir par une légère remontée à gauche de la bosse, et continuer par une traversée à flanc ENE à descendre dans le vallon jusque vers 2150 m. De là, descendre une pente plus soutenue S3 jusqu’à la forêt en direction du village de Dormillouse.

Variante : À la sortie du lac de Faravel, on peut aussi traverser plus franchement NE au-dessus du verrou glaciaire qu’on descend le moins possible, pour atteindre le grand replat au point 2259 m. Légère montée éventuellement nécessaire. Descendre N puis E sur des pentes très jolies et douces avant de rentrer dans le mélézin. Itinéraire moins avalancheux que la pente sous le pluviomètre.

Traverser en forêt (bien skiable) et rejoindre le sentier qui conduit au bas du village de Dormillouse. On arrive au village par le pont proche de l’ancien moulin et on remonte 20 m jusqu’au gîte (à côté du temple, clocher).

Bonus au sommet de l’Entre Piniers 3044 m

Sous le col 2914 m, prendre direction N pour remonter les pentes S de l’Entre Piniers. Du sommet, redescendre en restant rive gauche (fin en traversée légèrement ascendante) pour rejoindre le col 2914 m.

Variante par l’épaule E du Petit Pinier 3030 m

Du col 2914 m, une traversée à flanc vers l’E permet de rejoindre l’ancien glacier de Faravel qui se remonte pour rejoindre l’épaule E du Petit Pinier.

Variante par le sommet de l’Entre Piniers 3044 m

Si les conditions sont stables, il est possible de descendre le versant NE de l’Entre Piniers : 100 m à un bon 45°, peu exposé selon le passage choisi. On peut ensuite traverser vers la droite (replat puis pente assez raide) pour retrouver le bas de l’ancien glacier de Faravel sous le col 2914 m. Mais il est plus intéressant de suivre la même direction ENE que la combe de Faravel en restant au-dessus des barres en rive gauche. Passer légèrement au N du point 2812 m et proche du point 2479 m. Pentes douces et pas dangereuses si on descend un peu tard ce vallon E.

2e jour : traversée E » W du Grand Pinier

Remonter les traces de la veille jusqu’à la sortie de la forêt (2000 m). Monter alors W (S2-S3) au lac Palluel (2472 m) via la cabane de Palluel (2173 m) et un système de barres vers 2300 m à éviter par la droite (N). Passer à gauche du lac (légère re-descente) puis monter W (S3) à la croupe sommitale (2800 m). Orientée NE puis E, elle mène au sommet.

Variante de montée

À la sortie de la forêt, prendre la direction W puis S pour atteindre la bosse 2259 m. Monter toujours vers l’W une série de bosses jusque vers 2600 m. Remonter une combe E qui rejoint la crête jusqu’au point 2796 m. Le dernier rocher se contourne en versant S. Une descente de 25-30 m permet de rejoindre le col à l’W, puis de reprendre l’itinéraire normal en traversant au point 2800 m sur la croupe sommitale. Un petit peu plus long mais plus esthétique.

Du sommet, prendre quelques mètres assez faciles le long de l’arête W (rochers) et dès que possible, désescalader quelques mètres dans les rochers pour arriver dans le cirque SW. Descendre à ski le versant SSW. Tirer à gauche et rejoindre le vallon WSW sous le col Bidou. Continuer un peu sur la gauche (SW) en passant au pied de barres (100 m S3-4) pour gagner vers 2350 le vallon de Chabrière et l’itinéraire de montée du 1er jour (S4 exposé par neige dure).

  • Dénivellation du premier jour variable selon les options… 1775 m avec le sommet de l’Entre Piniers et l’épaule du Petit Pinier !

  • Versant E du col 2914 m assez raide : 100 m S4-S5.

  • Premier jour : descente E. Deuxième jour : descente SW.

  • Nuit dans les cabanes associées à ce topo ou à Dormillouse (gîte de l’École

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.