Le Taillefer - Combe des Ramays - Le Taillefer - Taillefer - Armet - France

Le Taillefer - Combe des Ramays

Le Taillefer - Taillefer - Armet - France

Information
Min / max altitude1110m / 2857m
Duration1 day
Main facingS
Route typeloop
Gear* Crampons piolet * Éventuellement une corde si l'enneigement n'est pas au rendez-vous à la descente pour négocier les barres.
Source

La combe des Ramays se pratique souvent à la descente en traversée, en montant par la combe de l’Emay, plus facile et plus rapide

Montée par la combe de l’Emay

De Moulin Vieux, remonter la piste partant du hameau des Carrier, jusqu’à une épingle à cheveux. 50 m après l’épingle, prendre à droite (SE) un sentier étroit et broussailleux (on peut aussi suivre la route de Vaunoir sur 1 km puis monter droit à travers champs). Ce chemin monte assez raide jusqu’à une épaule caractéristique surmontée d’un rocher (section souvent peu enneigée). Continuer sur le sentier, qui tourne ensuite plein W pour éviter une barre rocheuse par la gauche vers 1500 m. Il traverse ensuite direction N pour accéder à la combe elle-même vers 1700 m. Ce point marque généralement la limite de l’enneigement continu.

Remonter la combe, soutenue au début, puis la pente se calme vers 2400 m lorsqu’elle est rejointe par l’itinéraire du Pas de la mine. Continuer jusqu’au Col du Grand Van. Pour le sommet, on peut atteindre à droite un collu au S du sommet et suivre l’arête effilée, ou remonter un couloir qui revient NW moins raide derrière le col à droite.

Montée par la combe des Ramays

Du parking, remonter (direction E) le vallon de Vaunoir jusqu’à 1300 m (assez plat). Obliquer à gauche et remonter le long de la rive droite du ruisseau des Ramays. Vers 2000 m faire une traversée à droite et remonter les pentes soutenue de la combe des Ramays. Vers 2450 m la pente se couche progressivement. On débouche alors dans des pentes peu inclinées. Poursuivre jusqu’au point 2619 m puis, en tirant à gauche, on arrive au sommet.

Descente par la combe des Ramays

Du sommet du Taillefer, partir SE dans les premières pentes, puis traverser le plateau en pente douce jusqu’au talweg de la Combe des Ramays que l’on suit au début. Une première barre vers 2450 m se franchit par différents couloirs selon l’enneigement : rive gauche, au centre ou rive droite (passage de 40 à 45° suivant enneigement). Les passages sont difficiles à voir depuis le haut. Descendre les pentes modérées qui font suite. Vers 2050 m, traverser un talweg secondaire en rive droite (au-dessous, barres et cascades dans le lit du ruisseau) et passer derrière une croupe. Continuer la descente dans les pentes en rive droite de la combe. Après un passage végétal, rejoindre le ruisseau vers 1550 m au niveau d’un replat. Si le ruisseau est bien enneigé, le suivre pour retrouver le chemin de la Combe de Vaunoire à 1300 m. Sinon, suivre des clairières en rive droite pour rejoindre facilement le chemin. Suivre le chemin jusqu’à Moulin Vieux (plat ou légèrement descendant, pas de remontée).

  • La montée par la combe de l’Emay est très efficace.
  • La difficulté de la combe des Ramays dépend fortement de l’enneigement des barres à 2450 m.
  • L’exposition augmente bien quand les barres apparaissent.
  • La descente est orientée S à SE avec de belles parois raides au-dessus, la fin dans le ruisseau est franchement exposée aux avalanches naturelles : vous n’y serez pas emballés par les canicules.
  • Au vu de l’orientation, cette course est à faire plutôt tôt dans l’hiver si on veut profiter du bas.
  • Accès : On peut continuer la route 1 km au-delà de Moulin Vieux jusqu’au terminus du déneigement
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.