Hourquette d'Alans - Par le Cirque d'Estaubé - Hourquette d'Alans - Bigorre - Ordesa - France
Hourquette d'Alans - Par le Cirque d'Estaubé

Hourquette d'Alans - Par le Cirque d'Estaubé

Hourquette d'Alans - Bigorre - Ordesa - France

Information
Min / max altitude1377m / 2430m
Duration1 day
Main facingE
GearCrampons et piolet peuvent être utiles à l'approche du but, surtout après des périodes ventées.
Source

Partir des environs du pont de l’Araillé, dès le petit pont situé en contrebas de la route (1377 m) si le niveau de neige le permet. Un sentier monte dans un bois clair et retrouve la route du barrage des Gloriettes un peu plus haut. Suivre la route du barrage. Possibilité de couper les derniers lacets. Juste avant le parking d’été (parc à bétail) précédant le barrage, remontez une mini-combe sur la gauche. On débouche à l’E du point coté 1716 sur des pentes douces. Avancer à plat vers le S en dominant bientôt le lac des Gloriettes. En même temps que l’on s’approche de grandes falaises, descendre progressivement à droite vers le gave d’Estaubé, à la pointe S du lac. On trouve une passerelle qui permet de changer de rive. Remonter la rive gauche jusqu’à un verrou caractéristique : l’Étroit (cascades gelées à droite). Passage avalancheux où l’on sera souvent obligé de déchausser pour traverser une coulée faisant un pont de neige sur le Gave. Continuer ensuite l’ascension vers le S en rive gauche. Franchir un premier court ressaut en laissant le pont d’Estaubé à main gauche et continuer en très légère montée vers un second ressaut. C’est réellement à partir des ruines de la cabane de Labassa (1855 m) que la pente se redresse. Montez en diagonale sur la droite (SW) par une succession de petites combes. Vers 2000 m, monter maintenant vers l’W au milieu d’immenses champs de neige et au détour d’un bombement, on aperçoit la Hourquette d’Alans.Pentes assez forte à l’approche du col. Il semble très intéressant, en fonction des conditions de neige, d’oublier la Hourquette vers 2300 m pour rejoindre plus au N un petit sommet sans nom coté 2521 m. De là, on pourra même rejoindre le col du Piméné par la crête (crampons recommandés). Et surtout, la descente de ce petit sommet vers le cirque d’Estaubé offre de belles pentes moyennes à soutenues. Retour par le même itinéraire.

Près du lac des Gloriettes, 60 à 70 m à remonter au retour…

Prudence dans le franchissement de l’Étroit. Zone avalancheuse après de fortes chutes et présence d’un pont de neige assez compact. Pentes soutenues à l’approche du col ou de petit sommet 2521 m.

Du N vers le S dans la vallée puis pentes orientées à l’E. Elles prennet donc le soleil très vite.

Accès : Au-dessus de Luz-Saint Sauveur, suivre la route de Gavarnie. À la sortie de Gèdre, prendre à gauche la route de Héas. La circulation se fait aux risques et périls des utilisateurs mais l’on peut assez souvent monter jusqu’à l’intersection du Pont de l’Araillé (route du barrage des Gloriettes).

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.