Roc du Château d'Oche - Tour et sommet - Roc du Château d'Oche - Chablais - France
Roc du Château d'Oche - Tour et sommet

Roc du Château d'Oche - Tour et sommet

Roc du Château d'Oche - Chablais - France

Information
Min / max altitude1210m / 2197m
Duration1 day
Main facingS
GearPiolet, notamment pour la traversée fortement exposée dans la partie inférieure du flanc S du Roc du Château d'Oche. Éventuellement crampons selon les conditions.
Source

De la Planche (1210 m), prendre le chemin de gauche (E) horizontal au début puis traversant une petite forêt avant de rejoindre une clairière. La remonter en se tenant plutôt à droite (côté français). Plus haut, on retrouve le GR5 montant en zigzag vers le S dans les bois. Une fois la forêt franchie, on peut suivre l’itinéraire d’été s’élevant à gauche d’une barre rocheuse pour rejoindre les chalets de Neuteu (1702 m) ou tirer à droite (W) pour remonter une petite combe aboutissant droit sous le col des Pavis (1944 m) à l’WSW des chalets de Neuteu. Du col, monter sur la droite par un petit couloir S plus ou moins enneigé, à l’extrémité orientale du versant S du Château d’Oche. Déboucher sur un petit plateau et poursuivre vers l’W pour atteindre le sommet (2197 m - croix) par une traversée ascendante et en partie exposée (couteaux bienvenus en cas de neige dure).

Descendre la pente S située droit sous le sommet (S3/S4). Vers le bas, tirer à droite et, avant la crête SSW, descendre pour trouver une vire fortement exposée descendant légèrement vers l’W (sentier d’été). Longer cette vire jusqu’à une crête et descendre sur la droite une pente W (attention à quelques rochers au départ). Tirer à droite de façon à passer sous les contreforts rocheux W du Roc du Château d’Oche.

Remonter sur la droite (NE) au col de Planchamps d’Oche (1996 m). Descendre directement une première pente sur environ 50 m puis traverser horizontalement à droite, traverser une petite combe (aboutissant sur des barres rocheuses) et rejoindre une crête au-dessus et à droite d’un pointement rocheux caractéristique (S4/S5 court). Descendre le couloir étroit à l’E de cette crête (S4). Lorsque celui-ci s’élargit, tirer à droite de façon à contourner des barres rocheuses et descendre au fond du vallon.

Remonter ce vallon sur la gauche (W) jusqu’au col de Trépertuis (1880 m) puis traverser à droite (N), flanc W, sous les rochers du Roc de Rianda jusqu’au départ de la face NE. De là, on peut monter au sommet du Roc de Rianda (1951 m - environ 15 m à pied, éventuellement piolet pour la sécurité).

Descendre le versant NE du Roc de Rianda (S3) et dans le bas, tirer à gauche pour rejoindre le chalet de la Neuva du Milieu puis la route descendant à la Planche.

Le Roc de Rianda est optionnel. En l’évitant on gagne environ 250 m de dénivellation. De même le Roc du Château d’Oche peut être évité en passant par les Portes d’Oche au S puis le lac de la Case avant de remonter au col de Planchamps d’Oche. Cette option ne permet pas de gagner beaucoup de dénivellation (tout au plus 100 m.). Portions beaucoup plus plates dans ce cas.

Dans la partie inférieure du flanc S du Roc du Château d’Oche se trouve une traversée sur une vire descendante fortement exposée. Ça passe en principe à skis mais l’endroit est trop étroit pour y faire le moindre virage (à moins d’un enneigement conséquent). Les pentes supérieures sont relativement exposées (S3/S4). Sinon le passage le plus raide se trouve dans le couloir N du col de Planchamps d’Oche : départ à près de 40°, étroit (S4), sur quelques dizaines de mètres puis 30/35°. L’accès au couloir est aussi assez raide et exposé (entonnoir au-dessus de barres) mais se parcourt presque uniquement en traversée.

S dans la descente du Roc du Château d’Oche mais toutes les autres descentes sont orientées dans les secteurs N et E, ce qui fait de cette course un régal lorsque la neige est poudreuse.

Accès : St Gingolph, côté français. Monter à Novel et si le dégagement de la route le permet, rejoindre le parking juste après le hameau de la Planche (parking circulaire).

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.