Pointe Giegn - Face SE - Pointe Giegn - Mercantour - Argentera - France
Information
Min / max altitude1550m / 2888m
Duration1 day
Main facingSE
GearÉventuellement crampons pour la partie sommitale.
Source

Montée: Remonter la route jusqu’au parking de Salèse 1670 m. À l’épingle du parking, prendre un chemin rive gauche du vallon, qui mène à la vacherie de Salèse 1724 m. Remonter le vallon boisé toujours rive gauche puis rive droite après 1780 m jusqu’au col de Salèse 2032 m. Redescendre de 30 m sur la route versant Molière puis à l’épingle, prendre une traversée ascendante qui mène aux ruines de l’Agnellière (2053 m). Remonter les pentes boisée en direction du N pour rejoindre un petit vallon (Le Camp) et finalement le lac de Graveirette (2239 m). Du Lac partir vers le N jusqu’à 2450 m puis traverser à droite pour rejoindre l’arête SE de la Pointe de Giegn vers 2500 m. Remonter le flanc gauche de l’arête puis vers 2700 m, terminer droit dans la face jusqu’au sommet.

Variante: il est également possible depuis “Le Camp” de gravir directement la croupe SE de la Pointe Colombrons et de suivre la Crête Colombrons jusqu’à la Pointe de Giegn. Cet accès est plus long et en géneral moins enneigé. En revanche, le parcours de l’arête offre une belle vue sur les tours de granite du versant W de Giegn.

Descente: La descente s’effectue droit sous le sommet dans les grandes pentes. Selon l’enneigement de la face, on peut continuer droit en bas et finir par de petits couloirs soit retraverser à 2550 m vers l’arête SW. La suite de la descente s’effectue par le même itinéraire. Il est aussi possible de descendre de l’Agnellière directement sur le Pont d’Ingolf (1947 m) et de remettre les peaux pour revenir au col de Salèse.

  • Vallon de Salèse peu pentu mais très joli. Une courte redescente derrière le col de Salèse. Après, c’est très efficace. La dénivellation varie de 1250 à 1400 m selon l’ouverture de la route de Salèse.

  • Il est possible de combiner ce sommet avec l’accès au Bivouacco Guglia par le collet de Bresse et d’enchaîner sur la Tête de Bresse et la Tête des Tabalasses le deuxième jour.

  • Difficultés concentrées dans la pente sommitale (500 m soutenu à 37° de moyenne, quelques courts passages à 40° si on prend les petits couloirs en bas de la face, ). Course à n’entreprendre que par neige bien stabilisée.

  • Orientation SE pour la pente sommitale. S jusqu’au col de salèse puis SE pour le vallon de Salèse.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.