Trek du Kanji la - Kanji village - col Kanji - Rangdum - Kanji La - India

Trek du Kanji la - Kanji village - col Kanji - Rangdum

Kanji La - India

Information
Min / max altitude3700m / 5250m
Duration3 days
Route typetraverse
Source

Depuis la construction de 12 km de route goudronnée pour rejoindre le village de Kanji le trek s’est raccourci d’environ 2h. Cela dit il n’y a pas foule et marcher dans les gorges menant au village est assez plaisant. Le départ du trek peut donc bien commencer dès que l’on quitte la route Kargil-Leh.

Jour 1 # 6h

Le but du jour est de se rapprocher le plus possible du cairn matérialisant le départ du sentier qui monte au col du Kanji. Sachant que l’on est dans une vallée on a alors tout le long moult plaisants endroits de camping à disposition, proche d’une rivière. Il faut compter 6h de Kanji (soit 9h depuis la route Kargil-Leh) pour atteindre le cairn qui marque donc le début de la pente pour le col.

De Kanji le chemin est évident et si l’on ne voit plus de crottes de mules c’est que l’on s’est égaré! De Kanji il faut 3h pour arriver au niveau de la confluence de 3 vallées, de là on prendra celle à droite. Une bonne heure plus tard, dans une gorge qui s’est rétrécie et où l’on traverse souvent facilement la rivière, on arrive à une autre confluence et on prendra encore celle de droite. Encore Une petite heure plus tard on arrive au niveau d’un campement (assez sale) qui est situé quelques minutes avant le cairn indiquant le début de la montée au col. Cairn se trouvant côté gauche (à la montée).

Jour 2 # 9-10h

Il faut prévoir environ 5h pour arriver au col et presque 3 pour la descente. Sachant qu’il serait dommage de ne pas aller au sommet dominant le col alors comptez 9 à 10h en tout. C’est pour cela que la vieille on se rapproche le plus possible du cairn. Du cairn direct 45 minutes de montée en zigzag raide, dans un pierrier, pour atteindre une épaule. Puis une longue traversée à flanc pour atteindre les anciennes moraines. Le sentier est toujours évident et il y a donc ensuite une partie glaciaire à négocier. Pas de crevasse, pas de grosse pente, mais attention aux cailloux au-dessus et de ne pas glisser. Une dernière pente raide donne accès au col.

L’autre versant est sec, tout en pierre. Et en prenant à droite on peut monter au Kanji Peak afin de voir les géants du Karakorum Est comme le K2, la chaîne du Saltoro, du Sasser Kangri. Et de l’autre côté l’Himalaya avec le Nun et le Kun (et le Nanga Parbat derrière avec une visibilité exceptionnelle?).

La descente est rapide sur un chemin très bien tracé, mais s’il n’y a pas de neige on ne trouvera pas d’eau avant 2h, donc bien prévoir l’eau nécessaire le matin au départ. Il faut environ 2h30 du col au court canyon étroit qui matérialise la sortie de la vallée. À gauche de celui-ci, immédiatement en sortant, se trouve une agréable terrasse pour le bivouac.

Jour 3 # 5h

Traverser la rivière qui peut être très délicate en juin/juillet et généralement les 2 premières semaines d’août. Un chemin évident ascendant se trouve de l’autre côté en partant sur la droite. Durant 5 petites heures on descendra la vallée en en coupant de petites latérales. La fin de la journée se déroule dans le large lit de la rivière qui mène au monastère de Rangdum, et son poste militaire qui vérifie les passeports.
De là, on partira soit côté Pensi La et son superbe glacier du Durang Dung, soit côté sommets du Nun Kun.

Le chemin est évident une fois l’orientation générale du trek connu. Attention aux rivières versant Rangdum avant la fin de l’été, même tôt le matin. En fin de saison la journée où l’on passe le col se fait dans un environnement désertique sans eau.

La vue sur les géants du Karakorum est hallucinante, des sommets lointains qui dépassent carrément les lignes de crêtes de la chaîne du Ladakh pourtant à 4500/5500m.

Dommage qu’il n’y ai pas de terrain de bivouac au col (très venté), il est cependant possible de bivouaquer avant le col, sur les moraines plates, et aller chercher de l’eau plus loin sur le glacier principal.

Dans le livre cité en bibliographie il y a soit une erreur de carte, soit d’horaire, soit de nombre de jour!. De plus le cairn pour la montée au col est bien à gauche et non à droite comme écrit dans le livre.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.