Grand Garde - face S - Grand Garde - Vaudois Alps - Switzerland
Information
Length3000m
Min / max altitude1387m / 2145m
Duration1 day
Main facingS
Route typereturn_same_way
Source

Approche

Du pt 1387 m, suivre la route montante allant à L’Érié (en direction E d’abord puis elle tourne). À la prochaine intersection à droite (la seule de toute la route), suivre la route également carrossable mais nettement plus raide et moins entretenue jusqu’au-dessus de Plan Lajeur où il y a un chalet isolé.

Montée

De là, monter dans la forêt, le départ semble chaotique, rejoindre assez vite un très large sentier raide montant vers la droite. Plus haut, il tourne à plat à gauche et de là un 2e tronçon raide repart jusqu’à un autre replat vers la gauche. De là, des traces de sentes montent dans la forêt plus éparses vers la gauche, se rapprochant des falaises. À la hauteur du point 1655 (on n’est pas obligé d’y aller, on peut être beaucoup plus à l’E, il n’y a pas de sentier évident), soit monter un peu partout dans la même direction mais alors il faudra partir en traversée sur des pentes herbeuses raides et parfois exposées en direction E sous les rochers sommitaux, soit déjà penser à partir en direction E de façon progressive. Monter et traverser les deux grands couloirs (faire attention aux chutes de pierres des chamois et bouquetins, il y en a très souvent). Le plus facile est de remonter le grand couloir de droite (E) marquant la face S. Vers 1900 m. Possibilité soit de prendre un très raide et court sentier à chamois rasant les falaises et qui arrive sur les contreforts du sommet (c’est moins raide une fois ce sentier passé), plus direct et joli, soit de rejoindre la crête E quand on veut et rejoindre le sommet par les pentes E plus faciles. Des variantes intermédiaires existent. Dans tous les cas les rochers directement au S du sommet ne sont pas franchissables. (1h-2h).

Retour

La croix est un peu plus bas que le point culminant, il vaut la peine de s’y arrêter. Ensuite plusieurs options :

  • Descendre par le même itinéraire est relativement scabreux mais plus direct (1h voire 45min).

  • Descendre par la crête de la Montagne de Quieu et passer par les deux points culminants du “massif” (2194 m et 2195 m) et même La Seya, par un sentier nettement plus facile et moins raide. Arriver ensuite à Lui d’Août où l’on peut se restaurer et rejointe le couloir de l’Étroit pour ensuite descendre le vallon jusqu’à la route forestière ramenant au point 1387 m (1h30). D’autres variantes sont possibles mais soit plus scabreuses soit plus longues, toutes moins intéressantes.

  • Terrain sauvage demandant un bon sens de l’itinéraire et une absence de peur du vide en terrain relativement raide.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.