Pic Saint Loup - Dalles du Cengle de Cancel - Pic Saint Loup - France

Pic Saint Loup - Dalles du Cengle de Cancel

Pic Saint Loup - France

Information
Min / max altitude289m / 500m
Duration1 day
Main facingNW
GearCoinceurs, friends.
Source

Ces dalles, très peu raides, offrent des “voies” de terrain d’aventure très faciles, courtes mais assez jolies, sur du beau rocher dans les parties grimpantes, mais non purgé dans les zones peu inclinées. Trois itinéraires sont proposés ici, mais d’autres combinaisons sont possibles.

La barre de la face N du Pic Saint Loup se termine à l’W par une large combe, le Cengle de Cancel, dont le fond est occupé par un vaste éboulis, et qui se divise, dans sa partie supérieure, en deux branches séparées par un petit éperon rocheux. Une zone de dalles peu inclinées, entrecoupées de petits éperons plus ou moins marqués, constitue la rive droite de la branche de gauche de ce grand couloir, et forme le haut du flanc W de l’Éperon W]. L’éperon le plus à gauche de ces dalles monte jusqu’à la crête de l’Éperon W et constitue le Pilier Incliné].

Approche

Se garer au grand parking du versant S du Pic Saint Loup, après le village de Cazevieille. Suivre le sentier classique de la face S (GR60) sur 750 m environ jusqu’à ce qu’il devienne sensiblement horizontal, vers 420 m d’altitude. Prendre alors à gauche (cairn à l’embranchement) un bon sentier (vieux balisage vert) qui mène au tracé balisé en rouge qui suit la ligne sommitale du Pic Saint Loup. Suivre ce dernier à gauche sur une vingtaine de mètres : on arrive sur la crête au débouché de la branche de gauche du Cengle de Cancel, large combe qui termine à l’W les falaises du versant N. Pour les deux premières voies, descendre dans ce couloir (cairns au départ) sur une centaine de mètres, pratiquement jusqu’à ce qu’il se transforme en éboulis. Gravir alors un petit ressaut de rochers brisés de sa rive droite qui mène à un replat boisé, à gauche duquel, en léger contrebas, démarre le Pilier Incliné].

  • Pour la Balade des Dalles du Temps Jadis : S’engager dans la dépression située à droite du Pilier Incliné et remonter ce petit couloir secondaire (bartas, caillasses) sur une dizaine de mètres jusqu’au pied des dalles du couloir.

  • Pour la Voie Centrale : Attaquer juste au sommet du petit ressaut de rochers brisés en prenant à droite une dalle inclinée menant un petit éperon formant un ressaut raide d’une vingtaine de mètres à sa base.

  • Pour la Voie de Droite : Descendre dans le couloir sur une cinquantaine de mètres, jusqu’à sa confluence avec un petit éboulis secondaire arrivant de la droite. Prendre alors à droite un cheminement traversant au mieux dans le bartas en descendant des petits ressauts pour arriver dans le bas de la partie droite des dalles.

La Balade des Dalles du Temps Jadis (100 m)

La voie se situe dans la partie gauche de ces dalles. Elle démarre dans le petit couloir délimité sur sa gauche par le Pilier Incliné et sur sa droite par un petit éperon formant un ressaut raide d’une vingtaine de mètres à sa base puis une arête très inclinée de rochers brisés qui vient se perdre dans les dalles. Puis elle sort dans la partie de gauche du fronton terminal de dalles, à peu près dans l’alignement de ce petit éperon.

L# | 4b/c | 35 m | Attaquer dans la dalle en beau rocher du flanc droit du couloir et la gravir en légère diagonale vers la gauche. Se rétablir sur une grosse écaille par la gauche et poursuivre par une fissure-rampe limitant la dalle sur sa droite pour déboucher dans une zone de rochers moins raides et plus fracturés, à droite d’une très grosse écaille accolée à la paroi. Aller vers la droite pour faire relais au-dessus d’un bouquet d’arbustes. On se trouve juste au-dessus de la fin de la crête de rochers brisés qui prolonge le petit pilier vertical du petit éperon de droite. R1. L# | 2c | 10 m | Contourner facilement dans des rochers inclinés par la gauche une zone de rochers brisés pour revenir vers la droite faire relais au niveau d’une petite niche formée par des gros blocs formant surplomb. R2. L# | 4a+| 35 m | Se déplacer à droite pour gagner l’aplomb de la plus à gauche des fissures-cannelures striant le dernier ressaut de dalles inclinées et la suivre dans son intégralité (beau rocher, 3b/c, un pas de 4a/b). On débouche au sommet de l’arête terminale de l’Éperon W.

Voie centrale (110 m)

La voie gravit le petit éperon formant une petite tour d’une vingtaine de mètres à sa base puis le début de l’arête très inclinée de rochers brisés qui lui fait suite. Elle traverse ensuite à droite pour rejoindre la petite dalle qui ferme le haut du couloir de droite. Puis elle sort dans la partie centrale du fronton terminal de dalles.

L#1 | 4a | 50 m | Rejoindre par une dalle facile la base du petit éperon et en gravir le fil bien à droite (ne pas prendre à gauche un petit dièdre encombré de blocs peu sûrs). Suivre ensuite l’arête de rochers brisés pour aller faire relais à mi-hauteur. R1. L# | 3b | 15 m | Rejoindre, en traversant sur des écailles, le fond du couloir de droite et surmonter la petite dalle qui le ferme (beau rocher dans le haut) pour arriver à une grande niche ovale, au pied du fronton terminal de dalles. R2 (1 piton en place). L# | 4b | 45 m | S’élever sur le petit pilier à gauche de la niche, puis revenir un peu à droite pour gravir les dalles par une belle petite fissure. On arrive dans une zone plus fracturée. Se décaler un peu à gauche pour sortir dans un petit dièdre incliné. (NB : Attention, plusieurs cordées ont plutôt coté cette dernière longueur en 5a, ce qui ferait une voie plutôt AD+)

Voie de droite (60 m)

La voie passe par un petit ventre formé par une grande fissure oblique dans la partie droite des dalles.

L#1 | 3a | 25 m | S’élever dans des dalles faciles et aller faire relais à gauche dans une niche de la grosse fissure. R1. L# | 4b/c | 30 m | Reprendre la dalle à droite, rejoindre le ventre et, soit (plus athlétique) le surmonter directement par la fissure qui le fend, soit (plus fin) le contourner par la droite et suivre la petite fissure qui limite la dalle à droite. Dans les deux cas, on rejoint une zone plus fracturée dont on s’échappe par un pas à droite pour sortir sur l’éperon limitant la face. R2 (arbres). L# | | 10 m | Sortir sur des rochers inclinés au mieux en contournant le bartas du haut de l’éperon par la droite.

Descente

Du haut des voies, prendre à droite dans la caillasse un cheminement marqué par quelques cairns, et le suivre, soit vers le haut, si on veut gagner le tracé rouge de crête et le col du Cengle de Cancel, soit vers le bas, si on veut descendre par le couloir du Cengle de Cancel ou refaire une autre voie.

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.