Chaînon des Guides - Pointe Piacenza - Voie Bianco - Ellena - Soria - Chaînon des Guides - Pointe Piacenza - Mercantour - Argentera - Italy
Chaînon des Guides - Pointe Piacenza - Voie Bianco - Ellena - Soria

Chaînon des Guides - Pointe Piacenza - Voie Bianco - Ellena - Soria

Chaînon des Guides - Pointe Piacenza - Mercantour - Argentera - Italy

Information
Min / max altitude2453m / 2772m
Duration2 days
Main facingSE
Route typeloop
Glacier gear required
Source

Bel itinéraire historique en rocher excellent, qui remonte une grande diagonale composée de rampes et de dièdres.

Approche

Rapide du refuge : remonter le pierrier jusqu’au point le plus haut, à la base du couloir qui sépare la Punta Bifida et la Punta Piacenza. La voie démarre au-dessus du rognon situé à droite du couloir.

Voie

L# | 4a | 30 m | 1 broche | Gravir un bloc dans le couloir, puis des gradins en rive gauche pour atteindre le sommet du rognon où on trouve une broche scellée. Traverser horizontalement une dalle à droite sur 10 m pour rejoindre le pied d’une fissure-cheminée, où on trouve R# L# | 5b | 30 m | 2g 5p | Gravir le début de la cheminée puis le mur à sa droite. Passer de l’autre côté du bord droit et gravir une dalle jusqu’à un surplomb court fissuré que l’on franchit. R# dans une niche, sous un surplomb. L# | 5c | 40 m | 2g 5p | Enjamber l’arête à droite du relai. Escalade variée alternant dalles, dièdre et ressauts. L# | 5b | 45 m | 1g 4-5p |Gravir la dalle et traverser en ascendance à droite jusqu’à un couloir facile que l’on remonte. R# au pied d’un couloir herbeux. L# | 5b | 45 m | 4p | Remonter l’herbe, ou mieux les rochers, et gravir le mur à droite qui permet d’éviter le surplomb rougeâtre, puis des dalles sculptées. R# sur une terrasse. L# | 5c | 60 m | 2p 1g | Il semble y avoir 2 possibilités :

  1. Gravir le petit mur droit au-dessus du relai (non testé mais il y a un spit non visible du relai, d’après Marco le gardien, au-dessus du mur) puis remonter un couloir facile.
  2. Traverser 2 m à droite sur la terrasse-vire et gravir le mur au niveau de restes de lames de pitons rouillées cassées dans des petites fissures (ancien relai) : il s’agit en fait de la dernière longueur de la voie Dolce Vita. On trouve quelques mètres au-dessus un piton et un autre encore, quelques mètres au-dessus du premier, au-dessus d’une touffe de mousse. Rocher un peu noir de lichen. Sortir à gauche sur une petite terrasse (sorte de cairn ?) pour trouver un goujon sur le bord gauche du couloir facile (relai intermédiaire possible) et le remonter jusqu’au dernier relai (attention au tirage), ou poursuivre dans le mur dalleux lichéneux pour trouver le dernier relai de Dolce Vita.

Descente

Du dernier relai, désescalader de 2 m de l’autre côté du bord gauche (orographique) du couloir, atteindre le 1er relai de rappel d’une série de 7. Les 4 premiers se déroulent à droite du Dièdre de gauche : ligne aussi magnifique que sérieuse, à l’équipement hors d’âge (pitons vétustes et coins de bois).

  • La voie a fait l’objet d’un rééquipement en 2010 et l’itinéraire d’origine a été revu dans quelques passages.
  • Si les premières longueurs ne comportent pas de difficultés particulières et sont globalement bien (ré)équipées, la dernière en revanche pourra surprendre : peu d’équipement et celui-ci est peu visible.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.