Béou Corn > Pouey Mourou > col de Malh Arrouy > col de l'Oule - Col de l'Oule - Bigorre - Ordesa - France
Béou Corn > Pouey Mourou > col de Malh Arrouy > col de l'Oule

Béou Corn > Pouey Mourou > col de Malh Arrouy > col de l'Oule

Col de l'Oule - Bigorre - Ordesa - France

Information
Length19439m
Min / max altitude1528m / 2777m
Duration1 day
Route typetraverse
Source

Résumé

Depuis la vallée d’Aspé : brèche de Béou Corn > brèche de Pouey Mourou > col de Malh Arrouy > col de l’Oule

Itinéraire

Du pont de Saugué, remonter la longue vallée d’Aspé par un bon sentier jusqu’à la cabane d’Aspé (1848 m). Continuer à remonter la vallée au hasard des pâturages en obliquant au SW, passer à la source du ruisseau de la Badète, revenir au N et atteindre tranquillement la brèche de Béou Corn (2675 m). Descendre le vallon d’éboulis pour passer au lac de Pouey Mourou (2500 m env.). Continuer à l’W dans les pelouses puis monter N, sans histoire, à la brèche de Pouey Mourou (2777 m). Traverser au NW pour rejoindre le col des Gentianes (2729 m). Suivre le sentier au NE qui passe au Petit Lac du Col puis au lac Glacé. Le quitter pour passer rive droite au petit lac (2490 m env.) avant le lac Couy. Monter au flair pour rejoindre le lac de Malh Arrouy (2584 m), s’élever à l’E puis viser le col de Malh Arrouy (2745 m). Descendre le raide couloir à droite (S) du col, terrain croulant. Puis, pour éviter de descendre jusqu’au fond de l’oule, traversée de grands champs de pierres pénibles. Passer sous des rochers, remonter un peu sur une épaule (point 2657), nouveau champ de pierres, avant de remonter au large col de l’Oule (2556 m). Sa descente n’est pas simple, bien plus d’escarpements que sur la carte. Du col occidental (2572 m), on pourrait rejoindre l’itinéraire du soum d’Aspé. Du col oriental (barres entre les deux), descendre la longue pente raide de gispet puis obliquer à gauche vers une vague selle. Continuer horizontalement sans perdre d’altitude pour traverser vers 2150-2200 m toute la longue banquette herbeuse située sous le soum de Male. Aller le plus loin possible à l’E où l’on trouve enfin une pente herbeuse raide mais facile pour descendre vers le fond de la vallée et la passerelle du GR10 non loin du départ.

En plus

  • De la brèche de Béou Corn, monter facilement au pic de la Badète (2763 m), déniv +90 m

  • De la brèche de Pouey Mourou, crête rocheuse PD (escalade 2 et 3a) jusqu’au Pouey Mourou (2848 m), déniv +100m

  • Du col des Gentianes, monter au pic d’Estom Soubiran (2829 m) par l’arête S (PD-, escalade 2), descente facile par le versant E, déniv +100m

  • Bonne capacité d’orientation nécessaires

  • Névés tardifs à la brèche de Béou Corn (sur les deux versants, facile versant E, un peu raide versant W), au col de Malh Arrouy (versant E très raide)

Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.