Meptek La - De Likir à Timisgam - Meptek La - India

Meptek La - De Likir à Timisgam

Meptek La - India

Information
Length35000m
Min / max altitude3200m / 3750m
Duration2 days
Route typetraverse
Source

Un des treks les plus courts et les plus accessibles du Ladakh, surnommé “Sham trek” ou “baby trek”, souvent fait à titre d’initiation ou d’acclimatation. En effet, l’altitude modeste pour la région (entre 3400 et 3800 m), les dénivelés limités et la présence de villages rendent le parcours facile (hébergement et repas chez l’habitant). L’itinéraire ci-dessous est décrit en deux jours, mais trois jours peuvent être intéressants, soit pour explorer les vallées environnantes, soit tout simplement pour prendre son temps. Les paysages arides typiques de la région sont magnifiques.

Jour 1: de Likir à Hemis Shukpachu (6-7h)

Depuis Likir], atteint en 2h depuis Leh en transports en commun (bus à 16h de Leh) ou en taxi (env. 1600 Rs), prendre à gauche au niveau du stupa situé sur la route principale et descendre par un sentier vers le ruisseau pour remonter en face. Quitter le village au niveau de trois autres stupas pour s’engager dans le vallon aride menant au Pobe La] (3550 m, 1h). Ne pas suivre la route à jeeps, mais prendre le sentier (plus agréable). Redescendre du col, passer dans un petit vallon plus encaissé, puis poursuivre sur le sentier qui croise plusieurs routes en terre jusqu’à aperçevoir le village de Sumdo (végétation). Avant le village, traverser le torrent (pont en bois) et atteindre un stupa. Ne pas remonter à droite vers le village, mais continuer tout droit pour remonter le fond d’un nouveau vallon plus sinueux jusqu’au Charatse La] (3650 m, drapeaux de prières, 1h30 depuis le Pobe La). Prendre ensuite la route pour atteindre le village de Yangtang en 45 minutes, où l’on trouve plusieurs hébergements sommaires. Le sentier se poursuit le long de murs de pierre pour descendre jusqu’au torrent Wuleh Topko, puis remonter en face, d’abord dans les arbres, puis à nouveau dans un terrain aride. Remonter alors le vallon suivant (W) par un sentier qui mène au dernier col de la journée: le Semarchan La], d’où l’on voit le village d’Hemis Shukpachu (1h30 de Yangtang). Ne pas prendre la route en lacets, mais préférer le sentier direct pour atteindre le village (1h). Plusieurs logements possibles.

Jour 2: de Hemis Shukpachu à Timisgam (3-4h)

Depuis Hemis Shukpachu, remonter le village vers le NW, et longer une allée de cèdres. Quitter le village et remonter en pente douce le valllon (W) menant à un large col (1h). Descendre le versant W, plus raide, en empruntant le sentier qui part à droite depuis le col. On arrive à un embranchement (peu marqué). Prendre à droite à flanc de montagne et remonter jusqu’au Meptek La] (3750 m, 1h15). (NB : On profite d’un panorama splendide en remontant la crête quelques minutes vers le S). Redescendre ensuite le sentier en fond de vallée pour gagner Ang, puis Timisgam] (3200 m) en suivant la route le long du torrent (1h30), et on trouve un choix d’hébergements (guesthouses ou terrains de camping). De là, un bus part tous les matins ves Leh. (On trouve aussi des taxis).

  • Prévoir suffisamment d’eau, car on ne trouve des torrents que dans les villages.
  • Les vues sur les vallées environnantes et sur la chaîne du Zanskar sont splendides, malgré la présence de la route toute proche, et de la ligne électrique, qui dénaturent parfois un peu le paysage.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.