Le Salève - Sentier des Etiollets - Salève - Massif du Coin - Genevois - Jura S - France
Information
Length990m
Min / max altitude650m / 1000m
Duration1 day
Main facingW
Route typeloop
Gear- Une petite corde pour aider un débutant ne serait pas forcément inutile (Paroi du Fromage notamment).
Source

Sentier d’accès et de descente utilisé principalement par les grimpeurs avec plusieurs pas d’escalade côtés II+ (attention aux cotations du Salève parfois surprenantes), comportant plusieurs passages où il vaut mieux ne pas tomber … Chemin ludique mais non dénué de risques. Le sentier peut très bien être le but d’une sortie à lui tout seul.

Montée

Du parking, monter vers la paroi par le S, passer un bassin puis continuer dans la forêt. Passer une clairière avec un gros bloc puis soit par un chemin dans la forêt à droite, soit par un sentier gravillonneux plus raide à gauche, rejoindre le bas du cirque des Etiollets en passant sous la Roche fendue (grosse dalle avec des lignes de grimpe).

Etiollets

De là, deux possibilités pour monter dans le cirque proprement dit : un pas d’escalade (II) à droite du cirque ou contourner un bloc par la droite pour revenir par une faille et en sortir par un pas de II patiné. Remonter alors en zigzag les gradins du cirque plutôt vers la droite pour traverser ensuite vers la gauche et buter sous une barre rocheuse au niveau d’un câble vertical (7 m) et d’une plaque commémorative. Une traction physique pour se hisser sur le câble et les marches. Au sommet de celui-ci suivre la main courante à gauche (en poussant on arrive en haut des Morgans) puis revenir à droite pour zigzaguer de nouveau dans le cirque jusqu’à atteindre une autre barre plus petite, le Mur des Limaces. S’y trouve une plaque indiquant les vires Buttiköfer à droite. Le sentier des Etiollets emprunte un premier pas d’escalade de 3 m juste à gauche de la plaque (une broche récente discrète à son sommet). Une fois ce premier pas passé, la sente continue en ascendance droite (terrain glissant, s’aider des racines) pour arriver au pied d’un second mur qu’on escalade d’abord tout droit, puis par une traversée à gauche (3+ moderne / une broche discrète en son milieu, une grosse broche d’époque sur la vire). On se trouve maintenant sur la vire aux limaces, que l’on traverse vers la gauche pour aboutir de l’autre côté du cirque. Escalader quelque gradins faciles et repartir à droite pour arriver à une chaîne permettant d’accéder à la forêt au-dessus et retraverser à gauche : attention terrain délicat.

Ici deux options : - soit partir en ascendance à droite par la forêt pour rejoindre le panneau indicateur sous le Bonhomme, - soit rester sur la gauche à proximité de l’arête (gradins faciles) pour passer par la Paroi du Fromage, une dalle trouée et patinée au sommet de laquelle se trouve un anneau pour l’assurage. Continuer par quelques gradins jusqu’à une sente bien marquée. On se trouve sur l’esplanade des Etiollets. Vue au N sur les Petites Varappes et l’Aiguille de la Mule. Quelques mètres plus loin se trouve un panneau indicateur triple en bois vert sous le Bonhomme.

Ici s’arrête à proprement parler le sentier des Etiollets.

Descente

  • partir sur le sentier du Chaffardon (ou Chavardon) à flanc qui rejoint celui d’Orjobet]
  • prendre les vires Rosselet un peu au-dessus à droite qui rejoignent aussi Orjobet]
  • continuer par les sentier des Etournelles au-dessus qui mène aussi Orjobet]
  • descendre directement par les vires Buttikofer ]

  • Cotation T4, c’est parfois expo, les mains sont souvent nécessaires, pied sûr indispensable,

  • Casque obligatoire. Les chutes de pierres sont fréquentes dans le bas.
Creative Commons logo

The text and images in this page are available
under a Creative Commons CC-by-sa licence.