Buis-les-Baronnies - Rocher Saint-Julien - 768, culmen - Luberon - Baronnies - Saoû - France

Buis-les-Baronnies - Rocher Saint-Julien

Luberon - Baronnies - Saoû - France

768 m

La région de Buis-les-Baronnies offre une escalade très agréable quasiment toute l’année. Le climat, les paysages et les odeurs nous rappellent que nous sommes au cœur de la Drôme Provençale.

Details

Présentation

Le Rocher de Saint Julien est la grande lame de calcaire dominant Buis-les-Baronnies. Redressée à la verticale et formant, d’un point de vue une crête E-W arrondie et de l’autre une arête très fine, cette belle falaise orientée plein S propose de magnifiques itinéraires classiques et modernes sur un rocher de très grande qualité. Et si vous voulez varier les plaisirs, la région est aussi idéale pour le VTT et la rando.

Historique

Les premiers ascensionnistes du Saint Julien furent Auguste Ferrière et Maurice Donjon en 1946, par la traversée des arêtes. Ensuite, la majorité des autres itinéraires datent des années 60. Aujourd’hui, la plupart des voies ont été rééquipées, mais elles conservent volontiers leur caractère par un équipement parfois aéré. À signaler la création de via ferrata, dont les travaux ont entrainé l’interdiction de l’accès à certains endroits en 2013/2014. Depuis le 1° mars 2014, l’arrêté municipal est levé.

Couennes

Les secteurs de couennes de Buis-les-Baronnies sont décrits dans ce document].

Secteurs de grandes voies

Décrits de gauche à droite en regardant la falaise

Couennes de gauche

Secteur à l’extrême gauche de la paroi]. Longer la falaise jusqu’à l’extrême gauche du St Julien.

La Grotte

Cette partie de St Julien est le point de départ de la voie historique des arêtes, ouverte en 1946 par Auguste Ferrière et Maurice Donjon (équipement ancien). Le parcours des arêtes est actuellement déconseillé en raison des chutes de pierres ainsi provoquées sur les autres grimpeurs dans les autres voies.

Grandes voies (équipement moderne) :

  • La grotte] (6a max)
  • L’espadon] (5c+ max)
  • Le gastronome] (5c max)

Sous la grotte, ce secteur comporte quelques couennes en dalle :

  • Plante à scion (5b/c)
  • Trop de vin rouge (6a)
  • Prise de tête (6a)
  • La grotte (L1 5b)
  • Le gastronome du gris (6a), plus à droite après l’Espadon

Le Nez et la Bouscaude

C’est le bouclier central de dalles du Rocher St Julien. Les voies classiques à faire sont : * le Nez] * Bibus] (6b max) * les Lames] (6a+ max) * la directissime] (6b+ max) * la Parat-Paris (6c-7a max) * la Rampe] (6a+ max) * la Tournyaire (5c max) * la Bouscaude] (5c max)

Belles voies principalement en dalle dans un calcaire adhérent.

Les Trous et les Baragnes

Ce secteur se situe sur la droite. La voie des Trous] (5c max) est une grande classique du Rocher St Julien qui commence à être un peu patinée.

Pratique

Beaucoup d’informations disponibles sur le site internet de Buis-les-Baronnies.

Quand y aller ?

Du fait de sa faible altitude et de son caractère méridional, le site de Buis-les-Baronnies est idéal au printemps et à l’automne. Il est bien sûr possible d’y grimper en hiver (si pas trop froid) et en été (si pas trop chaud, idéal si mistral).

Comment y aller ?

  • Voiture
    • 2h30 à 3h depuis Lyon.
    • 2h45 à 3h depuis Grenoble.
  • Train : Montélimar, Orange ou Avignon.

Voir la fiche accès] pour plus de détails. En vous garant, respectez les propriétés privées!

Se loger et se restaurer

  • Campings à Buis-Les-Baronnies.
  • Tous commerces à Buis-les-Baronnies. Marché le mercredi matin.

Matériel

  • Une corde de 100 m pour les “grandes” voies.
  • Une corde à simple de 70 m suffit pour la plupart des couennes sauf si vous partez dans les 1res longueurs de certaines grandes voies.
  • Une quinzaine de dégaines.
  • 2 grandes sangles par cordée - les relais de progression ne sont pas reliés, mais toutes les lignes de descente en rappel sont reliées de chaînes.

Routes