Miroir d'Argentine - 2325, culmen - Vaudois Alps - Switzerland

Miroir d'Argentine

Vaudois Alps - Switzerland

2325 m

Information
Source

Le Miroir d’Argentine est le site majeur de l’escalade vaudoise. Il s’agit d’une falaise calcaire (superbe plissement de dalles urgoniennes, pour les géologues avertis) de quelques 450 m de hauteur, orientée au NW. Découvert et parcouru par des guides locaux depuis déjà le début du XXème, le massif a été investi et largement tracé notamment par les frères Remy, qui ont accomplis un travail colossal d’ouverture. Le massif offre donc aujourd’hui de belles et longues voies d’un niveau encore modeste, mais également plusieurs voies dures. (notez que le nombre de voies indiqué ici - 40 - est approximatif et concerne tout le massif, on en dénombre une dizaine dans “le Miroir” à proprement parler)

Le style d’escalade peut y être varié bien qu’en général, les premières longueurs se déroulent sur “le socle”, en cheminée, dièdres, fissures, voire dalles, et ensuite le Miroir propose (comme vous vous en doutez) des immenses dalles fissurées et bosselées. L’équipement est correct, mais il est resté “montagnard” : les voies sont équipées en gollots relativement espacés, et quelques coinceurs ou friends peuvent parfois rassurer.

L’orientation et l’ampleur de la falaise lui procurent une ambiance plutôt fraiche et engagée, donc prévoyez une petite laine pour les premiers relais, et ne vous engagez dans ce merveilleux voyage vertical que par de très bonnes conditions météo … Bonne journée !

Accès pédestre

De Bex ou Aigle (dans la vallée du Rhône entre Montreux et Martigny), rejoindre le hameau de Solalex - 1462 m, en passant par Gryon, ou Ollon et Villars. (env. 25 km depuis la vallée).

Pour accéder à la falaise, traverser le torrent d’Anzeindaz derrière le restaurant de Solalex ou depuis le parking en aval, puis couper une grande clairière (Plan aux Agneaux sur carte nationale) et gagner le départ d’un sentier (peu évident à trouver; le sentier part à droite au niveau d’un rocher de env. 2 m de hauteur et d’un mélèze isolé). Ce sentier conduit au pied de la paroi (env. 1h).

La descente s’effectue généralement à pied. Du sommet, suivre les crêtes à gauche (E), et rejoindre Solalex soit par l’alpage d’Anzeindaz (sûr, mais 2h), soit par le ravin de Poreyrette (glissant et raide, mais 1h)