Aiguille Centrale du Soreiller - 3338, culmen - Écrins - France

Aiguille Centrale du Soreiller

Écrins - France

3338 m

Historique

  • Première ascension (par l’Arête S) : 29 septembre 1877 - Pierre Gaspard père et fils, Édouard Rochat. En effectuant la première ascension de l’Aiguille Centrale du Soreiller, les Gaspard père et fils accompagnés de E. Rochat firent une nouvelle fois la preuve de leur activité inlassable dans la vallée du Vénéon, alliant ascensions de haut niveau (la première ascension de la Meije le 16 août) et exploration de sommet plus secrets (Tête du Rouget, Aiguille Occidentale du Soreiller).
  • Deuxième ascension : 17 juillet 1883 - Christian et Ulrich Almer, W.A.B. Coolidge.

Bibliographie

  • Annuaire STD 1877, p.82 : mention de la 1re ascension.
  • Trois semaines de courses dans l’Isère et les Hautes-Alpes par Édouard Rochat, Annuaire CAF 1877, p.257-259 : récit de la 1re ascension.
  • Annuaire STD 1883, p.81 : mention de la 2e ascension.
  • Toponymie du groupe du Soreiller par Charles Pasquine, La Montagne, 1932, no239, p.183-184.
  • Le Massif du Soreiller : Pointe centrale du Soreiller par Jacques Boell, La Montagne, 1932, no244, p.419-420 : description des itinéraires de l’Aiguille Centrale.