Aiguille du Goléon - 3427, culmen - Grandes Rousses - Arves - France

Aiguille du Goléon

Grandes Rousses - Arves - France

3427 m

Information
Source

Superbe panorama sur les écrins au S, et au N sur le cirque du glacier Lombard, les Aiguilles d’Arves et de la Saussaz. Par beau temps on voit du Vercors au Viso et jusqu’au Mont Blanc en passant par la Vanoise.

Details

L’Aiguille du Goléon est le second plus haut sommet du massif des Arves. Sa belle forme pyramidale et sa face S striée la rendent reconnaissable. Son sommet est composé d’une roche sédimentaire, le flysch des Aiguilles d’Arves, formé d’une alternance de grès et de marnes, qui forme ses rubans caractéristiques. Toutes les infos géologiques sur geol-alp.com.

C’est un sommet parfait pour l’initiation, qui fut parait-il le premier 3000 de René Desmaison. Le refuge du Goléon] permet d’avantageusement couper l’itinéraire en deux, des bivouacs sont aussi possibles.

Informations pour le parapente.]

En été

Il y a globalement deux accès recommandables en été.

  • Le versant N par le Glacier Lombard]. Il s’agit de la voie normale (F). On pourra au choix rejoindre l’arête NW dès le col au S du Bec Grenier, ou couper par le glacier et y accéder par un couloir. Il est même possible de faire durer le plaisir en faisant la traversée complète ou partielle des Aiguilles de la Saussaz] (PD+). Dans tout les cas, on traversera le vallon du Maurian et son Sandur - biotope unique dans les alpes françaises, protégé Natura 2000, mais plat longuet.

  • La longue arête S]. On peut y mettre le pied en divers endroits, aussi bien au départ de Valfroide (voir du Chazelet]) que depuis le Refuge du Goléon]. Classiquement on attaque au Cruq des Aiguilles], mais on peut aussi arriver au niveau du col ou des rochers du Vallon, voir directement dans la face SW depuis le Serret Blanc]. Si l’ambiance est là, les rares pas d’escalades - faciles - se situent à la toute fin.

Un must étant de faire la traversée pour profiter des deux itinéraires.

Il est aussi possible de rejoindre le sommet par l’arête E], mais la médiocrité du rocher et l’esthétique toute relative pousse à éviter cette voie.

En hiver

Il y a globalement trois accès au sommet en hiver.

  • Le Versant N par le Glacier Lombard]. Il s’agit de la voie normale (2.3). Il y a plusieurs variantes, selon ou l’on accède et quitte l’arête NW. Il y a notamment les couloirs jumeaux (4.1) issus du sommet, pas toujours en condition. Une variante d’accès est d’arriver par l’Aiguille occidentale de la Saussaz].

  • Le couloir SE], qui débouche sur les pentes du Petit Verdillon (4.1). On accède à celles-ci soit depuis le vallon du Maurian], soit en allant chercher directement le col du vallon, sous les rochers éponymes].

  • Le couloir de la face SW], engagé (5.1).

Pour accéder et quitter au vallon du Maurian, Il faut choisir entre passer le verrou du Greppon] et déboucher sur le lac et refuge], ou couper par le Cruq des Aiguilles] (rajoute du dénivelé mais enlève du plat). Attention aux conditions de ces passages orientés S.

Il est possible aussi de venir depuis Bonnenuit en bouclant par les cols du Goléon et des trois pointes].

Vue la longueur des itinéraires, il faut préférer les skis aux raquettes.

p

p