La Roche du Cerf - 566, crag - Vosges - France

La Roche du Cerf

France

566 m

Accès pédestre

Le parking se situe au pied des voies de la Grande falaise.

Details

La Roche du Cerf est un site d’escalade comprenant différents secteurs.

La grande falaise, surplombant le parking, comprend des couennes, mais aussi des voies de deux longueurs. Les blocs du Cerf ou blocs d’en haut sont plantés au-dessus de la grande falaise. Le mur Robinson qui offre un petit site de couennes se cache dans la forêt. On y grimpe à l’ombre des arbres. Le mur Couennes et le mur Philo sont situés dans le prolongement de la grande falaise, en direction de Malvaux. Ils surplombent la route. En face de la grande falaise, sur l’autre rive de la Savoureuse se trouvent… les blocs d’en face !! Ils sont parsemés à travers la forêt, sur les flancs de la montagne.

Lorsque la météo le permet, des lignes de cascade de glace se forment également sur le site.

Le topo de la Roche du Cerf avec l’ensemble de ses sites est disponible dans le livre “Est”calades, topo d’escalade des Vosges du S réalisé par Jacques Dreyer et édité par le Club Alpin Français de Mulhouse.

Davantage d’informations sont disponibles sur le site du CAF de Belfort : http://belfort.ffcam.fr/home.html

Descente des voies

La grande falaise a été équipée dans un esprit montagne. Les voies qui montent jusqu’au sommet sortent sur la vaste plateforme supérieure. Il est donc conseillé d’assurer son second depuis le haut et de redescendre en rappel sur une ligne prévue à cet effet (gros-anneau au-dessus de hybride) ou de descendre à pied par le chemin qui se situe à gauche de la falaise. Pour les premières longueurs grimpant jusqu’à la vire intermédiaire, il est possible de poser des moulinettes, mais les cordes frottant sur la roche n’apprécient pas forcément…

Les autres sites sont adaptés à la moulinette.

Remarques

Nettoyages et rééquipements.

En 2011 a été lancé par le CAF de Belfort, qui a la charge du site, un programme de réaménagement de l’école d’escalade de la Roche du Cerf. Après les premiers coups de brosses donnés l’année dernière et les premiers rééquipements de relais, de nouvelles actions sont menées cette année.

Le rééquipement a pour objectif principal de rendre des voies cotées jusqu’à 5b/5c accessibles à tous les grimpeurs, sans risque de chute de hauteur importante. Dans un esprit plus “école d’escalade” que “montagne”.

Rééquipement sur la grande falaise 2014 :

  • oxygène frelaté

  • turlupanard

Nettoyage sur la grande falaise en 2013 :

  • le rire du pharaon

  • folie ordinaire

  • la petite dégueulasse

  • les terrasses L2

  • hybride L2

  • la petite dégueulasse (nettoyage partiel)

  • les doigts du diable L2

  • concordia L2

  • oxygène frelaté (attention, voie non équipée)

  • turlupanard (attention, voie non équipée)

  • les écailles (nettoyage partiel - (attention, voie non équipée))

Rééquipement sur la grande falaise 2013 :

  • folie ordinaire

  • hybride L2

  • les terrasses L2

  • orion L1 (relais)

  • amanite phallocrate (relais)

  • la clef des songes L2 (relais)

  • sapin L2

  • le rire du pharaon

  • orion L2

  • robinette

  • les doigts du diable L2

  • sans nom

Nettoyage sur la grande falaise en 2012 :

  • robinette, avec sortie modifiée

  • tronçon entre vaginale et nancéenne

  • exodus (non achevé)

  • concordia L1

  • sans nom

  • sapin L1

  • nancéenne

Rééquipement sur la grande falaise 2012 :

  • aurore

  • robinette (équipement partiel, il manque encore les deux premiers points de la voie)

  • liquid sky (remplacement des anciens points)

  • voie lactée L1

  • la route du sommeil

  • les doigts du diable L1

  • la Saint Jean L1

  • concordia L1

Le programme d’entretien de la grande falaise va se poursuivre ainsi, jusqu’à ce qu’elle ait retrouvé une deuxième jeunesse ! Ce sont ensuite les blocs d’en haut, le mur Robinson, le mur Philo et le mur Couennes qui seront réhabilités. Mais un peu de patience…

Et merci à l’ensemble des bénévoles qui participent à cette belle œuvre !

Historique du site

Les premières lignes classiques ont été pitonnées par Julien Bardot et quelques bénévoles en 1961. La Roche du Cerf était alors le terrain d’entraînement à l’alpinisme des adhérents du CAF de Belfort. Jean-José Chaverot poursuivit leur œuvre dans les années 80 avec des voies plus sportive, puis c’est Jean-Robert Bergöend qui en rénova quelques-unes. Aujourd’hui, la Roche du Cerf est très plébiscitée par les grimpeurs locaux qui viennent se dégourdir les bras après leur journée de travail. Et il n’est pas rare, le week-end d’entendre parler étranger sur la paroi…

C’est afin de rajeunir et d’étendre le site que le CAF de Belfort a créé en 2011 la Communauté du Cerf qui a pour rôle de l’aider à se border en hiver et à s’ébrouer au printemps !!