Portes de Montmélian - 2459, culmen - Lauzière - Cheval Noir - France
Portes de Montmélian

Portes de Montmélian

Lauzière - Cheval Noir - France

2459 m

Information
Source

Portes de Montmélian, c’est la crête au fond de la combe du Bridan. C’est le fond de cette belle et grande combe SE, toujours bien enneigée, et plein soleil. La rando se résume à remonter la combe du Bridan depuis Celliers Dessus (1358 m) d’où on part généralement skis aux pieds le plus souvent, par le fond du vallon ou par les flancs du vallon en rive gauche. Les paysages sont magnifiques, ouverts. C’est une grande rando plaisir pas difficile et assez sûre par conditions nivologiques incertaines. (attention aux pentes S du Grand Plan et du Pic de Lachat d’où partent de grosses coulées)

Details

  • Depuis Celliers dessus (1358 m)remonter la route du col de la Madeleine sur 400 m, puis la route forestière des chalets de l’Arpettaz qui mène au Logis des Fées jusqu’au pont traversant le torrent du Bridan (1500 m), on peut couper par une pente tout droit si bien enneigée.

  • Suivre alors le fond du vallon en rive gauche du torrent (on peut poursuivre par la piste/plusieurs lacets) jusqu’à son croisement (cote 1612 m IGN).

  • Poursuivre rive gauche par une rampe plus raide (chemin d’été) jusqu’à la cote 1713 m IGN.

  • De ce point:

    Soit traverser au fond du vallon et le remonter jusqu’au lac du Branlay (2032 m),

Soit continuer à flanc rive gauche et passer par les chalets de Queigey (1850 m), rejoindre le fond du vallon et le lac de Branlay (2h/2h30 depuis Celliers Dessus)

  • Depuis le lac, contourner la pente qui domine le lac par un crochet à gauche sur une croupe et retrouver le fond du vallon à Creux de Lachat (2200 m environ)

  • Remonter le fond de ce vallon jusqu’au pied de la courte pente finale un peu plus raide, qui amène sur la crête (à droite de la pointe des Frettes), Les Portes de Montmelian (1h à 1h30 depuis le lac de Branlay).

  • Descente par le même itinéraire, qu’on module en skiant les flancs S souvent en neige de printemps, mais avalancheux parfois.