Sainte Victoire - Le Surplomb de la Carrière - 800, crag - Provence - France

Sainte Victoire - Le Surplomb de la Carrière

Provence - France

800 m

La seule falaise présentant du dévers à la Sainte ? Pour les grandes voies, sans doute… Un rocher dense, sculpté, des dalles lisses et adhérentes, de l’artif dure, des couennes soutenues, il y a un peu de tout ici !

Accès pédestre

Approche

Par le sentier noir du pas de l’Éléphant, puis à vue vers la falaise bien reconnaissable: sentier cairné.

Descente

Côté E de la falaise, une sente serpente entre les arêtes et permet de regagner le pied de la falaise. Sinon gagner la crête et choisir: à l’E, le pas du Clapier, à l’W le sentier des Cantilènes.

Details

Secteur

À gauche de la Roque Vaoutarde], à droite du Baou de Saint Antonin], le surplomb de la carrière présente une forme caractéristique d’obus jaunâtre, ou de grosse protubérance fissuré sur son côté droit. L’escalade s’est développé relativement tard ici, pour connaître une diversification tardive qui offre à présent le choix entre la couenne, la grande voie équipée, le TA et l’artif dure en mode “big wall”. Bref, tout y est… Première incursion en 1957 par Ferrat et Pastor qui ouvre la Voie du Surplomb], peut être encore une des plus parcourues aujourd’hui, en tous cas une très belle classique assez pitonnée. Suit ensuite entre 1961 et 1965 la phase la plus active d’ouverture: Castel, Flamand, Blassier, Conod, Dutour, Amy, Mortier, Gentil, Giusti qui ouvrent sept voies aujourd’hui assez oubliées. Les premières longueurs sont souvent reprises par des couennes. Après Gorgeon/Keller (le Gland à Pattes) en 1974, il faut attendre 1984 pour que le secteur se réveille sous l’impulsion des spits: Davy, Besson, Laborie ouvrent des lignes audacieuses, déversantes et dans des dalles très compactes ! L’époque change, mais les mêmes ouvreurs savent aussi s’engager dans des chantiers dignes des big walls américain: La Bordille Baisse le Son (1984) offre peut être la plus dure escalade artificielle de la Sainte: A3 sur une longue distance… Une période de calme est interrompue en 2005 par Salvagiot, bientôt secondé par Lorenzati qui ouvrent 3 voies à l’équipement confortable dans le 6c: Steppe aromatique], Robin des Baouques], A deux c’est Mieux]. Un débat a eu lieu autour de l’équipement de l’une d’elle à côté des Banquier (Amy/Mortier) qui a abouti par le déséquipement de A deux c’est mieux].

Routes