Les Deux Sœurs - 2194, culmen - Vercors - France

Les Deux Sœurs

Vercors - France

2194 m

Les Deux Sœurs est un sommet bifide assez remarquable car il marque un décrochement dans la barrière E du Vercors, assez rectiligne par ailleurs. Il est composé de Sœur Agathe] (2194 m) au S et de Sœur Sophie] (2162 m) au N, qui sont séparées par le col des Deux Sœurs] (2056 m).

Étymologie # (d’après Les 100 pas du Vercors])

Le cadastre de 1838 de Villard-de-Lans indique 2 termes différents : “le grand arc de la Moucherolle” et les “groules de la Moucherolle” (pierraille en vieux français). À l’époque, la Moucherolle incluait les Deux Sœurs. En revanche, les crêtes qui s’étirent au N de ces dernières en direction du pas de l’Œil étaient appelées surre, en patois seurra, un nom que l’on retrouve en Vercors et Chartreuse pour désigner une falaise. Pour établir la carte d’état major, l’ingénieur a donc posé la question : “Comment appelez vous ces bosses ?”. Réponse : “Seurra”. De Seurra à Surre, elles sont devenues Sœurs. Un siècle plus tard, en 1940 et 1941, elles furent prénommées par de jeunes Lyonnais installés à Château-Bernard dans le cadre des chantiers de jeunesse. Trois d’entre eux appartenaient à un club d’alpinisme, et après avoir escaladé les Deux Sœurs, ils les baptisèrent Agathe et Sophie en souvenir de leurs petites amies. Plus tard, après guerre, il éditèrent un topo d’escalade en reprenant ces noms, officialisés ensuite par l’IGN.

Biblio 09/2014 : Coupé, Christian Chillet, Promo-Grimpe